Ils sont de plus en nombreux à franchir le pas. A changer de banques pour quitter l’établissement traditionnel pour une banque en ligne. Boursorama, HelloBank, ING Direct ou Fortunéo font le plein de clients, ces derniers temps. Quelles sont les raisons de ce succès ? Les avantages de ces banques en ligne. On fait le point.

Déjà, il existe plusieurs types de banques en ligne sur le marché, mais toutes ont en commun de proposer des services uniquement accessibles sur Internet. Il y a les banques en lignes appartenant à de grands groupes français (comme Boursorama qui est une filiale de la Société Générale, B for Bank qui est une filiale du Crédit Agricole…). Il y a celles qui ont dématérialisée une partie de leurs services (par exemple e.LCL, qui est la banque en ligne de LCL). Il existe aussi des banques en lignes lacnée par Carrefour, Axa, et beaucoup d’autres assurances). Bref, le marché est très concurrentiel.

Des banques beaucoup moins chères que les traditionnelles

C’est le principal avantage des banques en ligne : leurs tarifs sont beaucoup moins élevés que dans les banques traditionnelles. Un peu comme Free a cassé les prix chez les opérateurs mobiles, les banques en ligne proposent des services bon marché : des frais bancaires peu élevés et des cartes bancaires gratuites !

Le mieux pour se rendre compte des écarts avec les banques traditionneles est de faire un tour sur le site http://www.banquesenligne.org/ qui compare les tarifs des différentes banques en ligne.

Autre avantage apprécié des Français : le confort et les services en ligne, où l’on peut gérer ses finances en toute autonomie. On gagne du temps, on fait ce qu’on veut… bref, une liberté largement convoitée par les clients.

Mais pas toujours pratiques au quotidien

Les banques en ligne présentent certains inconvénients, qui peut s’avérer inconfortables au quotidien. Notamment du fait que tous les services soient dématérialisés : il est parfois compliqué de déposer un chèque ou des espèces, comme c’est le cas avec les guichets traditionnels. C’est possible quand la banque en ligne est une filiale d’un grand groupe, mais pour d’autres, cela peut devenir rapidement compliqué voire impossible (comme avec la banque N26). Cette dernière étant une filiale d’un groupe allemand, elle délivre des ROB en allemand, ce qui peut bloquer certaines opérations en France.

Et pourtant, les clients sont de plus en plus enclins à confier leurs économies à ces établissements. Début 2017, Boursorama affiche fièrement plus d’un million de clients et compte bien élargir encore son portefeuille. Par ailleurs, La Poste a annoncé également se lancer dans la course.

Une autre tendance chez les Français : la livraison de repas à domicile

Ne manquez pas nos autres contenus :