Comme c’est le cas pour de nombreux secteurs, celui du bâtiment n’a pas été épargné pendant plusieurs années. 2016 a toutefois été une année réjouissante puisqu’elle a été à l’origine d’une belle reprise. Les acteurs sont donc confiants même s’ils restent sur leur réserve.

Les Français n’hésitent plus à se lancer dans des transformations majeures de leur maison

Les professionnels ne veulent pas encore construire des châteaux en Espagne, mais ils sont tout de même conscients que la reprise est au rendez-vous. Il faut noter que 2016 a été enthousiasmante pour les clients et les investisseurs grâce à un marché de l’immobilier novateur. Avec la baisse des taux d’emprunt, le pouvoir d’achat a repris des couleurs, ce qui a largement favorisé les projets sur le sol français. Les particuliers sont donc nombreux à chercher les meilleurs artisans du bâtiment pour qu’ils puissent réaliser les travaux voulus. Ces derniers peuvent correspondre à de petits ateliers comme de la peinture, mais d’autres décident de bouleverser leurs habitudes avec des transformations majeures.

Une hausse non négligeable de l’activité du bâtiment en 2016

Ce fut donc un effet boule de neige qui a permis au secteur du bâtiment de retrouver une courbe positive. Une récente étude a permis de déterminer une statistique réjouissante qui est susceptible d’encourager tous les acteurs de ce milieu. Une croissance de 2.5 % a été enregistrée en 2016 dans le neuf. Ces programmes ne cessent de passionner les consommateurs qui sont nombreux à se lancer dans la construction ou l’acquisition d’un bien. Avec la baisse des taux liés aux crédits, ils peuvent économiser de l’argent ou accroître leur superficie habitable. Dans les deux cas de figure, ils ont la particularité d’être gagnants, ce qui améliore leur humeur. Les auteurs de l’étude ont également constaté une hausse de 0.5 % dans l’entretien et les travaux de rénovation.

Le niveau d’activité est désormais similaire à celui identifié il y a quatre ans

Le gouvernement a accentué sa politique autour de ces fameuses modifications qui vous permettent par exemple de bénéficier d’une réduction de votre facture énergétique. Les Français ont donc été séduits par ces économies, d’où l’augmentation de cette part dédiée à la rénovation. Cette enquête réalisée par la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment a constaté que les chiffres dévoilés étaient similaires à ceux enregistrés il y a 4 ans. A cette époque, le marché connaissait une véritable cassure puisque l’activité chutait de manière significative. Il semble que cette tendance positive touche de nombreux territoires français.

Le département des Deux-Sèvres a la particularité d’être plongé dans un univers attrayant avec une augmentation non négligeable de 22.1 % pour la construction de logements. Tous les métiers du bâtiment ont ainsi l’occasion de jouir de cette situation réjouissante. Les statistiques de 2016 ont donc été intéressantes, mais les acteurs ne veulent pas se reposer sur leurs lauriers, le contexte pourrait rapidement s’inverser.

Ne manquez pas nos autres contenus :