Il y a quelques mois, la ville était plongée dans l’horreur, ce qui avait impacté de manière significative le tourisme. Nice reprend désormais des couleurs grâce au Carnaval, les professionnels ainsi que les hôteliers sont rassurés quelques semaines avant le lancement de la nouvelle saison.

Le centre-ville de Nice a su garder son charme d’antan et s’adapter à la modernité

Difficile d’oublier le drame vécu par les habitants en Juillet dernier, les hôtels, les établissements de nuit ainsi que les restaurants ont connu une baisse de la fréquentation, mais désormais l’engouement semble se dévoiler à nouveau. Un hôtel dans le centre-ville de Nice vous promet un voyage incroyable entre l’histoire et la modernité. Nombreux sont les touristes à choisir cette ville comme destination, car l’environnement est charmant. Plusieurs rues piétonnières vous permettent de découvrir les vitrines ainsi que le paysage resplendissant offert par les plages et la mer Méditerranée. Quelques rues étroites de la Vieille-Ville vous promettent aussi un dépaysement total.

Le Carnaval de Nice a pu rassurer tous les acteurs du tourisme, dont les hôteliers

Les professionnels du tourisme envisagent donc la nouvelle saison avec pratiquement le sourire et cela grâce au Carnaval de Nice. Cet évènement majeur rassemble une quantité importante de spectateurs qui souhaitent découvrir la beauté des masques. Ce voyage très enrichissant est également réjouissant pour la ville, car les retombées économiques attendues étaient de l’ordre de 30 millions d’euros. Par conséquent, cette statistique est pratiquement similaire à celle identifiée en 2016 quelques semaines avant le drame. Il faut noter que les autorités compétentes avaient mis les bouchées doubles afin d’offrir un spectacle digne de ce nom.

La réservation d’un hôtel dans le centre-ville de Nice a été à la hauteur des espérances

De ce fait, le Carnaval a bénéficié d’un nouveau tracé et d’un dispositif de sécurité optimisé. Malgré ces contraintes, les spectateurs ont été nombreux à se déplacer et à réserver un hôtel dans le centre-ville de Nice. Certes, les chiffres montrent une petite baisse au niveau de la billetterie. Selon la dernière étude, elle serait de l’ordre de 10 %, mais ce pourcentage reste minime au vu du passé de cette commune de la région Provence Alpes Côte d’Azur. Les professionnels du tourisme ainsi que les hôteliers ont donc retrouvé le sourire. Ils envisagent la suite de la saison avec un certain positivisme. Les établissements sublimés par 2 et 3 étoiles ont largement été au centre des attentions grâce à un taux de fréquentation intéressant. Désormais, ils espèrent que cette tendance pourra perdurer jusqu’à la fin de l’été.

Ne manquez pas nos autres contenus :