Dans le cadre du respect et de la préservation de l’environnement, entretenir sa pelouse avec un animal est une issue plus naturelle et économique. C’est une nouvelle alternative qui vous permet d’entretenir des terrains. Plusieurs animaux de plus ou moins grandes sont à même de l’entretenir.

Tondre sa pelouse avec un moyen écologique

La solution la plus classique est le mouton. Cet animal est à même d’effectuer une tonte régulière de votre pelouse. Il est reconnu pour être propre et ne mange que de l’herbe. La tonte est généralement régulièrement (entre 6 à 8 cm). Un mouton peut s’occuper d’environ 500 m² à lui seul.

Quant à la chèvre, c’est notamment un animal très propre mais ne mange pas uniquement l’herbe. Elle se nourrit notamment des fleurs et des arbustes. Elle est à même de grimper partout et sa salive n’est pas bénéfique pour le gazon. Il existe plusieurs sortes de chèvre à savoir la chèvre naine est très agréable et donne des résultats positifs, la chèvre des fossés est très obéissante et est à même de s’acclimater à tous les types de terrain puis la chèvre Lorraine qui a toutes les capacités pour entretenir les espaces en friche.

Le cheval ou la vache sont des animaux qui sont à même de brouter de grande superficie. Cependant, ils ne sont pas aussi propres que les moutons et les chèvres. Ils demandent également plus d’entretien.

Les avantages d’une tonte naturelle

Les avantages d’une tonte naturelle est avant tout son coût. Cela est moins coûteux que l’acquisition, l’utilisation et l’entretien d’une tondeuse ou d’une débroussailleuse. Ce type de tontes est notamment plus respectueux pour l’environnement car elle conserve davantage la biodiversité et réduit l’accumulation des déchets.

Ce nouveau moyen est également très pratique et ne fait pas de bruit. Il apporte un gain de temps considérable. C’est notamment un moyen très ludique pour prendre soin de vos espaces extérieurs. De ce fait, si vous ne souhaitez pas acheter un nouvel animal de compagnie, vous pouvez tout aussi bien “louer un animal” auprès d’un éleveur qui sera rémunéré.

De ce fait, l’éco-pâturage est le nouveau moyen à la mode pour entretenir des espaces extérieurs, tout en respectant la biodiversité et en engendrant un coût faible. C’est notamment une nouvelle technique très ludique qui peut aider les professionnels de l’agriculture sur un plan économique.

Ne manquez pas nos autres contenus :