Bien que certains animaux de compagnie soient moins fragiles que d’autres, tous les compagnons à poil peuvent contracter des maladies infectieuses, dues à des microbes et autres parasites. Fort heureusement, nous pouvons les protéger contre ces nuisibles. Mieux vaut prévenir que guérir : cette expression vaut également pour nos animaux. Dans ce contexte, comment les protéger des virus et infections bactériennes ?

Visite annuelle chez le vétérinaire

Afin d’évaluer l’état de santé générale de votre animal domestique et pour éventuellement déceler les premiers signes de malaise, rien de tel qu’une visite de routine chez le vétérinaire.

Pourquoi emmener votre animal chez le vétérinaire au moins une fois par an ?

Généralement, un examen vétérinaire annuel est recommandé. Cette visite de routine permet notamment de déceler des informations importantes sur la santé de votre compagnon domestique :

  • les vaccins sont-ils à jour ?
  • sa santé dentaire et son état nutritif sont-ils corrects ?
  • son comportement montre-t-il des signes particuliers de maladies ?
  • sa digestion et son estomac l’embarrassent-ils ?
  • ses pieds, ses pattes, son pelage et sa peau sont-ils en bonne santé ?
  • son cœur et sa respiration fonctionnent-ils normalement ?
  • les analyses révèlent-elles des maladies ?

Subsiste également la question de la stérilisation. Par exemple, si votre compagnon a l’habitude de se balader seul dans les bois ou dans la rue. Leur instinct poussera la femelle à appeler et le mâle à marquer. En principe, le premier rendez-vous chez le vétérinaire combine la vaccination obligatoire et la stérilisation. Par ailleurs, selon SantéVet, une assurance santé pour les chiens et les chats, des visites supplémentaires demeurent essentielles pour le rappel des vaccins. De plus, si votre animal rentre blessé, évitez de le laisser cicatriser naturellement, car cette négligence peut engendrer une infection bactérienne. Contactez son vétérinaire aussi tôt que possible.

L’épineuse question des vaccins

Concernant les vaccins, les protocoles de vaccination sont personnalisés selon les habitudes de votre animal domestique. Retenez que grâce au vaccin, vous prolongez la durée et la qualité de vie de ce dernier. Un plan préventif de vaccination adapté à son mode de vie et sa morphologie aident à le protéger contre de nombreuses maladies potentiellement dangereuses. Cette mesure de précaution atténue également les symptômes et accélère la récupération.

Parmi les plus graves, nous pouvons citer la maladie de Carré, l’Hépatite de Rubarth, la parvovirose, la leptospirose et la rage. Les anticorps des chiots et des chats les protègent naturellement. Nous attendrons donc l’âge de trois mois (pour les chiens) et de deux mois (pour les chats) avant d’effectuer leur premier examen de routine chez le vétérinaire.

Souscrire une assurance santé pour son animal domestique

Près d’un ménage sur deux accueille un animal domestique en France. Entre l’alimentation, l’entretien, les frais vétérinaires et les accessoires, les dépenses sont à considérer avant d’adopter un animal de compagnie. Pour assurer la protection de votre animal en toute sérénité et lui conférer les soins nécessaires si besoin, mieux vaut souscrire une assurance santé.

Lire aussi :  Les avantages d'investir dans un poulailler professionnel de haute qualité

Complémentaire santé pour animaux : mode de fonctionnement

Une mutuelle pour animaux et une complémentaire santé pour être humain fonctionnent de la même façon. Vous n’avez qu’à souscrire une assurance santé, puis verser une prime mensuelle ou annuelle auprès d’une compagnie d’assurances pour bénéficier des remboursements sur les coûts de santé de votre animal.

Comme pour toute assurance santé, les niveaux de remboursement varient selon le type de contrat. Il est important de souligner que la formule de base inclut généralement l’indemnisation des frais chirurgicaux. À cela peuvent s’ajouter les garanties qui couvrent les consultations chez le vétérinaire, les analyses, les médicaments ou encore les frais hospitaliers en cas d’accident ou de maladie. Plus vous optez pour une formule complète, plus les plafonds de prise en charge seront élevés et plus les garanties seront couvrantes. À noter que certaines pathologies, telles que les maladies héréditaires, excluent la prise en charge, quel que soit le montant de la cotisation et le contrat.

Quels animaux peuvent être couverts ?

Les mutuelles sont strictes à propos des animaux qu’elles acceptent de couvrir. Des critères bien précis, notamment de santé, d’hygiène et d’âge, doivent en effet être respectés. Chiens et chats devront, par exemple, être âgés entre 3 mois et 10 ans lors de la souscription. Les tranches d’âge varient d’un assureur à un autre : si certains acceptent la souscription dès les 2 mois de vie du petit animal, d’autres ne prennent plus en charge les animaux âgés de plus de 7 ans. Mis à part les tatouages et les puces qui sont une obligation légale, les bénéficiaires des soins doivent avoir un carnet de vaccination à jour. Enfin, la race et les antécédents médicaux peuvent également jouer dans la tarification.

Mieux vaut prévenir que guérir

La souscription d’une assurance santé pour animaux se révèle essentielle. Il est également capital de faire vacciner son compagnon à poil afin de le protéger contre différentes maladies. Néanmoins, la protection n’est pas efficace à 100% dans certaines circonstances. Vous devez ainsi redoubler de vigilance chez les chiens qui vivent en communauté ou qui fréquentent des congénères, par exemple. De nombreuses mesures d’hygiène s’imposent de la part des propriétaires. Lesquelles ?

Désinfecter les couvertures et paniers

Il est important de désinfecter le panier et les couvertures des animaux. Si vous le faites régulièrement, vous évitez la prolifération des puces, des acariens et des autres parasites. Pour ce faire, il convient de les laver séparément de votre linge. Si une housse couvre le panier, retirez-la au préalable. Lavez en machine les couvertures et la housse à 60 °C au minimum. Vous pouvez également utiliser de la lessive désinfectante éliminant efficacement les bactéries, champignons et virus.

Lire aussi :  5 conseils essentiels pour bien choisir son assurance animaux

S’il est impossible de laver le panier de votre chat ou de votre chien à la machine, vous pouvez miser sur un désodorisant désinfectant. En plus d’exterminer les microbes, ce type de produit est spécialement formulé pour éliminer et désinfecter les mauvaises odeurs animales. Il ne laisse donc aucun résidu agressif sur les textiles.

Désinfecter les gamelles

Il est évident que votre animal domestique doit disposer d’un récipient propre où boire et manger. Pensez donc à nettoyer et à désinfecter régulièrement ses gamelles, et n’oubliez surtout pas de les rincer. Heureusement, les désinfectants multi-usages abondent aujourd’hui le marché. Ils supprimeront microbes et saletés en un seul geste.

Nettoyer les jouets

Les jouets de nos amis domestiques sont souvent remplis de terre, de microbes et de bave. Vous avez donc intérêt à nettoyer et à désinfecter régulièrement tous ces objets. Prenez le temps de bien les rincer puis de laisser sécher avant de les rendre à leur propriétaire. En ce qui concerne les peluches, vous avez le choix entre le nettoyage en machine ou à la main. Vous pouvez par exemple utiliser des lessives désinfectantes ou des désinfectants de linge qui éliminent les bactéries, virus et champignons à 99,9% dès 20 °C.

Désinfecter les litières et les cages

Environ une fois par mois, désinfectez et nettoyez intégralement les cages et les bacs à litière. Videz et vaporisez-les, de préférence par un produit nettoyant désinfectant sans javel. Au contact de l’ammoniaque (urine) qui peut être présente dans la cage ou la litière, ce produit peut dégager des vapeurs toxiques. Si possible, évitez de réaliser l’opération dans votre baignoire ou l’évier de votre cuisine, sinon vous serez obligé de désinfecter ces surfaces par la suite.

Tout comme la vôtre, la santé de votre animal de compagnie conditionne son bien-être. Même s’il faut parfois allouer un budget conséquent pour prendre soin de lui, vous devez prendre toutes les mesures nécessaires pour le protéger contre les virus et infections bactériennes. Ne lésinez donc pas à approcher une mutuelle santé pour animaux et à prendre un rendez-vous chez le vétérinaire au moins une fois par an. Pour finir, adoptez les bons gestes au quotidien. Vous apporterez un bonheur inégalable à votre compagnon domestique.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !