La recherche d’un logement étudiant est un véritable parcours du combattant. La concurrence est rude et le temps presse. Multiplier les astuces est indispensable pour trouver un logement confortable et adapté à vos besoins dans les délais impartis.

Solliciter des aides pour trouver facilement un logement étudiant

Avec ou sans garant, trouver un logement étudiant n’est pas toujours facile. Pour maximiser vos chances de réussite, n’hésitez pas à solliciter des aides. La Visale, par exemple, est une garantie de l’État qui permet de faciliter l’accès à un logement étudiant. Anciennement connu sous le nom de CLE, ce dispositif est réservé aux étudiants cherchant à se loger et ayant des revenus, mais sans garant personnel. Il concerne aussi les jeunes adultes de moins de 30 ans au 1er septembre de l’année de la signature du bail. Les personnes de plus de 30 ans peuvent également bénéficier de cette garantie à condition d’être un salarié commençant son contrat de travail.

La Visale s’applique aussi aux ménages passant par un organisme d’intermédiation locative pour entrer dans un logement locatif. Notons qu’il s’agit d’une garantie personnelle. Dans le cadre d’une colocation, les colocataires doivent effectuer une demande de garantie et répondre à ces conditions. Par ailleurs, le bail ne doit pas être conclu entre les membres d’une même famille et/ou comporter une clause de solidarité.

Verser le dépôt de garantie

Le dépôt de garantie ou caution est une somme que le locataire devra verser au propriétaire au moment de la signature du bail. Celui-ci équivaut à un mois de loyer principal. Le dépôt de garantie a pour but de couvrir le propriétaire des dégradations que le locataire est susceptible de commettre durant la location. Pour vous simplifier la vie, le mieux est de s’adresser à des professionnels pour mettre en avant votre sérieux et votre solvabilité auprès du propriétaire. Certaines banques proposent des offres spécifiques aux jeunes étudiants souhaitant se loger, mais dépourvus de garants. La première année de cotisation à la location sera offerte pour les personnes âgées de 18 à 25 ans. Les jeunes adultes ayant plus de 25 ans, par contre, bénéficieront d’une réduction de 20 % sur la caution du logement. En ce faisant, votre dossier locatif sera conforme aux exigences des bailleurs et vos pièces justificatives certifiées. La garantie est émise dans la journée et le paiement se fera une fois que le bailleur aura accepté votre dossier. Par ailleurs, la garantie sur les revenus locatifs du bailleur peut aller jusqu’à 36000 euros. En plus de cela, vous devez souscrire et demander un devis assurance habitation pour protéger votre domicile et vos biens.

Lire aussi :  Devriez-vous investir dans l’or ou l’immobilier en 2022 ? L’avis de Primalgold.com

logement étudiant et banque ; dépôt de garantie

Choisir la localisation pour mieux axer les recherches

La localisation doit faire partie de vos principaux critères dans la recherche d’un logement étudiant. L’idéal est de trouver un studio ou un appartement à proximité du campus universitaire. Votre logement doit également être près des commerces, des transports et toute autre zone d’activités, mais aussi de vos points d’intérêts. Cela vous évitera les pertes de temps dans les déplacements. Cependant, il est important de noter que les logements en plein centre-ville sont souvent les plus difficiles à avoir, mais aussi les plus chers. Pour vous loger rapidement, pensez à élargir votre champ de recherche.

Choisir la résidence étudiante, une solution intéressante

Opter pour une résidence étudiante peut être une solution très intéressante. Ces immeubles sont généralement situés à proximité des universités. Ils répondent aux différents besoins des étudiants et à leur budget. Réservée aux étudiants comme son nom l’indique, une résidence étudiante est généralement un studio ou un logement de 2 pièces meublées et équipé d’une kitchenette, d’une salle de bain et d’un WC. Les étudiants peuvent bénéficier de différents services et prestations (cafétéria, laverie, ménage, parking, salle de sport, etc.) selon les établissements.

Choisir la location meublée pour moins d’encombrements

Le logement étudiant est souvent une habitation temporaire. De nombreuses personnes sont souvent réticentes à consacrer un budget pour l’achat de mobilier et d’équipements. En choisissant une location meublée, vous n’aurez pas besoin de vous procurer des meubles, des appareils et autres équipements pour vivre confortablement. Tout cela sera mis à votre disposition : plaques de cuisson, réfrigérateur, vaisselle, ustensiles de cuisine, literie, étagères de rangement, etc. Il ne vous reste plus qu’à vous installer et aménager les lieux comme vous le souhaitez. Toutefois, il est important de noter que le bail de la location meublée est assez spécifique. Sachez, par exemple, que le délai de préavis est de 1 mois seulement à la résiliation du bail. Aussi, le montant du loyer est sensiblement plus élevé que celui d’un logement vide, mais le déménagement et l’emménagement se feront plus rapidement et plus facilement.

Lire aussi :  Commet faire le bilan des droits à la retraite ?

Penser à la colocation pour plus d’économies

La colocation présente de nombreux avantages, notamment pour les étudiants. Parmi les plus importants, il y a la possibilité de faire des économies considérables. En effet, les colocataires se partagent les frais à tous les niveaux : alimentation, abonnement internet, loyer, coûts des éventuels travaux… La colocation est aussi une occasion à ne pas rater pour vivre dans un logement spacieux voire une maison avec jardin. Néanmoins, il est essentiel de bien choisir ses colocataires pour un confort de vie quotidien. Ces derniers doivent être liés financièrement par le bail de location. Notons également que la colocation n’est pas strictement réservée aux étudiants. Dans certains cas, elle prend la forme d’une location de chambre chez l’habitant. L’étudiant hébergé chez une personne âgée, par exemple, l’aide dans les petites tâches quotidiennes en échange d’un loyer modeste.

Être scrupuleux lors des visites pour éviter les mauvaises surprises

Faites très attention lors de la visite du bien. Chaque détail a son importance. Veillez à bien vérifier l’état de l’ensemble des différentes installations électriques et sanitaires et leur bon fonctionnement. Accordez aussi une attention particulière à l’état des câbles électriques, de la tuyauterie et des revêtements. Soyez vigilants et ouvrez l’œil sur les éventuels signes d’humidité, de moisissure, de présence de mites… Sachez qu’un document d’état des lieux du logement est réalisé d’un accord commun entre le locataire et le propriétaire. Celui-ci décrit le logement, les équipements présents ainsi que leur état. L’état des lieux sera établi par un acte d’huissier en cas de désaccord entre les parties. Dans tous les cas, il est primordial de déclarer les différents problèmes de l’habitation constatés : dégradation, défauts, usure, casses… Pensez à prendre des photos si nécessaire. Sinon, le propriétaire pourra se défiler et vous en tenir comme responsable.

Trouver un logement étudiant confortable et pas cher n’est pas de tout repos. Il est important de faire preuve de détermination et de persévérance. Mettez toutes les chances de votre côté en appliquant ces conseils. Aussi, pensez à commencer vos recherches le plus tôt possible pour être sûr de trouver le logement qui vous convient le mieux avant la rentrée. En cas de soucis, n’hésitez pas à demander conseil ou de l’aide à vos proches.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *