Comment aborder la question des menstrues avec sa fille ?

Comment aborder la question des menstrues avec sa fille ?

30 octobre 2019 0 Par Clement

L’arrivée des menstrues chez la fille désigne son passage de l’enfance à l’adolescence, il s’agit d’un important moment qui peut s’avérer particulièrement inquiétant pour une jeune fille, mais c’est aussi une étape crainte par beaucoup de parents. Qu’ils soient physiques, émotionnels ou mentaux, les  menstrues viennent avec leur lot de changements. Il est donc très important de préparer les filles à ces changements. Voici de quoi vous aider à passer cette étape.

L’importance d’aborder le sujet

Les menstrues sont un moment important dans le processus de développement d’une jeune adolescente. Un passage qui se suit d’interrogations, de joie et parfois d’inquiétudes. Beaucoup de parents ne savent pas quand ni comment parler des menstrues à leurs petites filles. Pourtant, il est primordial que le sujet soit abordé au plus tôt avec elles et de manière spontanée.

En effet, avec leur corps qui change très vite en très peu de temps, il est important qu’elles soient informées et préparées pour éviter toute confusion ou crise d’angoisse. Et la meilleure manière pour leur apprendre à vivre avec ce nouveau corps, c’est de leur apprendre à bien le connaître en leur permettant de se découvrir, de se regarder sous toutes les coutures. C’est rassurant, d’une grande aide et très efficace de savoir comment on est « fait » lorsque l’on veut préparer sa fille à la sexualité.

Le bon moment pour aborder le sujet

Plusieurs éléments peuvent vous aider à définir le bon moment !

La première chose à savoir est que chaque femme commence à avoir ses menstrues à des moments différents, en général entre 10 et 16 ans. Il est bon de savoir que les menstrues apparaissent environ deux ans après l’apparition de la poitrine et des premiers poils. Il est aussi dit que l’âge auquel la fille aura ses menstrues n’est souvent pas très éloigné de celui auquel la mère a eu les siennes.

La meilleure des choses est qu’un travail de prévention débute à partir de 10 ans pour éviter tout effet de surprise.

La meilleure manière d’aborder le sujet

Pour commencer, des explications simples sont toujours préférables. Expliquez-lui qu’elle va devenir encore plus une femme vers 12 ou 13 ans et que son corps va changer, qu’elle verra du sang couler tous les mois et ressentira un certain nombre de symptômes qu’il est bon de lui décrire. Insistez surtout sur le fait qu’avoir ses règles signifie qu’elle deviendra plus mature physiquement, et donc qu’elle pourrait avoir des enfants suite à des rapports sexuels.

Pas de besoin de lui cacher la vérité sur les douleurs des règles mais il faut bien-sûr faire preuve de modération, elle pourrait avoir une expérience totalement différente de la vôtre.

Sur le plan pratique, parlez-lui aussi des différents moyens de protection qui existent comme les serviettes qui sont préconisées avec la possibilité d’utiliser, sans aucun risque de déchirure, les mini-tampons en cas d’activités physiques (cours de gym, de piscine ou de compétitions sportives). Encouragez-la à glisser dans son sac une protection “au cas où” et à aller voir l’infirmière scolaire, cela peut la rassurer.