gestion budget

La gestion du budget familial est une question délicate pour de nombreux foyers. Elle implique de prendre de bonnes habitudes et de savoir contrôler ses dépenses, ce qui n’est pas toujours évident. Mais l’effort en vaut la peine, car lorsque vous savez gérer votre budget, vous anticipez plus facilement les imprévus et pouvez même mieux envisager la réalisation de vos projets.

Bien gérer le budget du ménage n’est pas toujours chose aisée lorsque les sources des revenus tout comme celles des dépenses sont multiples. Cela suppose donc de mettre en place une organisation bien rodée, et il est même possible d’adopter certaines solutions spécialement conçues pour faciliter la gestion du budget. Le compte-joint de par exemple est un choix répandu auprès des ménages. Alors, comment mieux gérer le budget du foyer ?

Dresser la liste des revenus et des dépenses

Cette première étape est incontournable lorsqu’il est question d’organiser le budget d’un foyer. Le listing des revenus et des dépenses permet d’obtenir une vue d’ensemble de la situation financière de votre foyer tous les mois.

Pour les revenus, vous devez prendre en compte les salaires et les autres sources de revenus régulières dont vous bénéficiez : allocations, pensions, aides… Les dépenses quant à elles, doivent être catégorisées selon qu’il s’agisse de dépenses fixes et incompressibles (loyer, impôts, assurance, cantine scolaire, remboursement de crédit, complémentaire santé, etc.), de dépenses variables (alimentation, carburant, habillement, Internet, forfait téléphonique, etc.) ou de dépenses occasionnelles (sorties, activités extrascolaires, loisirs, réparations et entretien du véhicule au garage, etc.).

En détaillant vos revenus d’une part et vos dépenses de l’autre, vous pourrez déjà déterminer si vos revenus mensuels vous permettent de subvenir à vos besoins essentiels et non essentiels et le cas échéant, déterminer les ajustements à réaliser pour équilibrer votre budget : réduire les dépenses et/ou augmenter vos revenus.

Ouvrir un compte joint

Selon les chiffres de l’Insee, 64% des couples français choisissent le régime de communauté des biens et préfèrent assumer ensemble les dépenses du foyer. L’Institut révèle également que 63% des couples mettent en commun leurs ressources en ouvrant un compte joint. Les couples qui préfèrent garder des comptes bancaires individuels font généralement eux aussi le choix d’ouvrir un compte commun en supplément.

gestion budget

Vous pouvez ainsi ouvrir un compte joint pour mieux gérer votre argent à deux puisque cette solution permet de centraliser les ressources du ménage dans un seul compte bancaire. Dans le même temps, ce type de compte facilite la gestion des dépenses communes et permet d’avoir une vue d’ensemble du budget restant, une fois les charges payées.

Lire aussi :  En quoi consiste la téléassistance des personnes âgées ?

Le compte joint peut aussi servir à optimiser la capacité d’endettement lorsqu’il est utilisé pour épargner. L’ouverture du compte joint est possible non seulement pour les couples, mais aussi pour les membres d’une même famille ou des amis. Cela signifie qu’il est accessible également aux colocataires par exemple, et peut être utile pour gérer le budget du ménage dans cette situation.

Les autres avantages de ce type de compte résident dans le fait que les titulaires du compte disposent chacun d’un moyen de paiement (carte bancaire) et peuvent effectuer les différentes opérations bancaires telles que les prélèvements, les retraits, les virements, etc., indépendamment de l’autre. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir l’autorisation de l’autre pour ce faire, ce qui est particulièrement pratique, surtout pour les couples ou les membres d’un même foyer.

Notez toutefois qu’une option permet de prévoir la nécessité du consentement du cotitulaire pour effectuer ces opérations si nécessaire. De plus, l’article L131-80 du Code Monétaire et Financier stipule aussi la possibilité de désigner un responsable unique pendant la signature de la convention de compte. Cette option évite ainsi à tous les cotitulaires d’être responsables des dettes contractées avec le compte et leur épargne en plus les risques d’interdiction bancaire.

Le compte joint offre aussi l’avantage d’être associé à des services pratiques tels que l’agrégation des comptes, les notifications et les alertes en cas d’opérations, la répartition des dépenses, etc.

Par ailleurs, l’ouverture d’un compte commun est possible aussi bien dans les établissements bancaires classiques qu’auprès des banques en ligne, à cette différence que ces dernières proposent gratuitement ce service. Dans ce cadre, il suffit de remplir un formulaire de souscription en ligne, puis de signer une convention de compte qui comportera le nom de chaque cotitulaire. Les pièces justificatives nécessaires pour l’ouverture d’un compte joint sont : la pièce d’identité, le justificatif de domicile et un spécimen de signature.

Enfin, le compte joint peut prendre plusieurs formes : il peut s’agir d’un compte chèque, d’un compte titre ou d’un compte épargne. Vous pouvez donc opter pour tel ou tel type de compte en fonction de vos besoins et de vos objectifs.

Prévoir une épargne dans le budget

Pour mieux gérer le budget mensuel, il est fortement conseillé d’inclure une épargne dans le budget, le mieux étant de mettre de l’argent de côté avant de s’acquitter de toutes les charges. En procédant ainsi, vous vous donnez la possibilité d’anticiper les dépenses superflues. Vous pouvez déterminer le montant à épargner sur la base de vos projets futurs comme des vacances par exemple ou un projet immobilier. Il peut être viré dans un livret, une assurance-vie, un PEL, etc., en fonction de vos objectifs.

Lire aussi :  Que faire en cas de réclamation sur une commande en ligne ?

En outre, l’épargne reste de mise même lorsque vous n’avez pas de projets en perspectives, car la somme restera utile pour pouvoir s’acquitter des dépenses imprévues.

La meilleure manière de se constituer durablement une épargne est de mettre en place un virement automatique dès que le compte est crédité afin de résister à la tentation de dépenser cette somme. L’idéal au final est d’épargner plus ou moins à hauteur de 15% de vos revenus mensuels.

Déterminer un montant fixe pour chaque dépense

Cette méthode est communément connue sous le nom de l’enveloppe budgétaire. Elle consiste à déterminer une somme fixe à allouer à chaque poste de dépense du foyer. Le principal intérêt de cette pratique est qu’elle vous permet dans un premier temps de définir un budget adapté à chaque type de dépense, sachant que les dépenses variables peuvent coûter moins cher que celles fixes, et dans un second temps d’éviter tout dépassement de budget.

Pour que cette pratique se répercute positivement sur vos finances, vous devez vous en tenir strictement à la somme prévue pour chaque dépense, quitte à en laisser quelques-unes de côté si elles ne sont pas indispensables.

Utiliser des outils de gestion de budget

À l’heure actuelle, il devient de plus en plus aisé de trouver des applications pour gérer le budget. Il suffit de sélectionner celui qui s’adapte le plus à vos besoins sachant que leurs fonctionnalités sont très variées. De manière générale, les applications de gestion de budget vous permettent :

  • de centraliser vos différents comptes bancaires afin d’avoir une meilleure vue d’ensemble,
  • de catégoriser les dépenses automatiquement,
  • d’avoir une prévision du solde en fin de mois,
  • de recevoir des alertes en cas de risque de découvert ou en cas de mouvements particuliers,
  • de créer un budget personnalisé,
  • de calculer la capacité d’épargne mensuelle,
  • de catégoriser les opérations bancaires, etc.

Prévoir des virements automatiques pour les dépenses fixes

La mise en place du virement automatique est pratique non seulement pour épargner mais aussi pour payer les charges fixes comme le loyer ou les différents abonnements téléphonique ou Internet par exemple. En prélevant automatiquement les sommes allouées aux dépenses fixes, vous vous épargnez les éventuels oublis (pour les plus étourdis) et surtout, vous vous assurez de ne pas payer les charges avec votre épargne. Cette pratique est également utile pour se préserver des découverts bancaires ou au moins éviter de les creuser encore plus.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !