immatriculation auto

Toutes les automobiles hormis les véhicules de travaux publics doivent avoir des plaques d’immatriculation. Elles doivent être homologuées et fixées de façon visible sur le véhicule. À quel moment doit-on demander une plaque auto ? Comment procéder pour l’obtenir ? Peut-on faire soi-même un choix à ce niveau ? Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur l’obtention d’une plaque d’immatriculation auto.

L’obtention d’une plaque d’immatriculation auto homologuée

À partir du moment où vous avez votre carte grise, vous pouvez commander vos plaques d’immatriculation dans un centre auto. Cependant, il existe aujourd’hui plusieurs structures agréées par l’état qui vendent en ligne ces plaques.

Sans quitter votre domicile, vous pouvez donc commander votre plaque immatriculation auto en ligne et la réceptionner chez vous. Assurez-vous néanmoins que les plaques que vous commandez sont homologuées par l’UTAC (Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle).

Après sa fixation, la plaque d’immatriculation auto doit rester inamovible. C’est pourquoi, qu’il s’agisse de la première pose ou d’un changement de plaque, les vis ainsi que les autres moyens de fixation similaires sont proscrits. Généralement, on utilise des rivets pour maintenir la plaque en place. Le montage d’une plaque d’immatriculation sur un véhicule peut sembler compliqué. Mais lorsqu’on regarde de plus près, il n’y a rien de plus facile. Voici les principales étapes à suivre :

  • Démontez votre ancienne plaque ;
  • Percez votre nouvelle plaque en utilisant une perceuse ;
  • Fixez les rivets à l’aide d’une pince à rivet ;
  • Enlevez le plastique qui couvre la plaque.

Quand demander une plaque d’immatriculation pour sa voiture ?

Depuis le 15 avril 2009, le Fichier National des Immatriculations (FNI) a été remplacé par le Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV). Dès lors, les numéros d’immatriculation sont désormais attribués à vie, jusqu’à la destruction du véhicule. Même si le véhicule change de propriétaire ou de département, la plaque n’a pas besoin d’être changée.

Lire aussi :  Location de voiture à Nantes : ce qu'il faut savoir

Cependant, vous avez l’obligation de changer votre plaque d’immatriculation lorsqu’elle est abîmée (griffée, rayée, percée…). Effectivement, les plaques peuvent subir divers chocs au quotidien. À partir du moment où le numéro de votre plaque ou les éléments qui la constituent deviennent illisibles après un accrochage ou des intempéries, vous devez la changer.

Si vous avez un véhicule enregistré dans l’ancien système, vous pouvez conserver votre plaque jusqu’à ce que vous soyez dans l’obligation d’effectuer une modification sur votre carte grise (perte, vol…).

Après la modification, vous disposez de 48 h pour changer vos plaques d’immatriculation, sans quoi vous vous exposez à une amende pouvant aller jusqu’à 750 €. On note cependant que tous les véhicules immatriculés au format FNI doivent modifier leur numéro au format SIV au plus tard le 31 décembre 2020, même si aucune situation qui exige une modification ne survient.

Peut-on personnaliser une plaque d’immatriculation auto ?

La numérotation des immatriculations se fait désormais de façon aléatoire. Elle suit une chronologie nationale. Ainsi, vous ne pouvez pas choisir votre propre numéro d’immatriculation. Par contre, il est possible de personnaliser sa plaque en rajoutant un texte sous le numéro d’immatriculation.

En définitive, on retient que plusieurs situations peuvent vous amener à changer votre plaque d’immatriculation. Le moyen le plus facile pour l’obtenir est d’en faire la demande en ligne. Vous pouvez également la personnaliser avec du texte.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *