Même si le 4×4 est un véhicule très robuste et fiable, il est évidemment plus exposé à des pannes qu’un véhicule simple, car son utilisation est portée à rude épreuve !

Véhicule pour tracter et pour franchir les terrains impraticables avec une voiture basique, le 4×4 doit donc être régulièrement entretenu pour éviter des dégâts qui peuvent vous revenir chers, car les pièces détachées d’un 4×4 sont très onéreuses.

Prenez soin du moteur de 4×4

Pour prendre soin de votre moteur 4×4, il est tout d’abord nécessaire de vérifier régulièrement le niveau d’huile de votre moteur. Pour vérifier le niveau d’huile, le moteur devra être à l’arrêt depuis au moins un quart d’heure et le véhicule devra se trouver sur un terrain plat.

Cette vérification permet surtout de savoir si le véhicule ne consomme pas trop d’huile et si le niveau n’est pas trop bas ce qui entraînerait la casse du moteur à la longue.

Une vidange complète devra être effectuée tous les 10 000 km environ. En revanche, tout dépend de la recommandation pour le modèle. Il y a des modèles qui nécessitent une vidange tous les 7 500 km. Il faudra se référer au carnet d’entretien tout simplement afin de déterminer le kilométrage.

À chaque vidange, le filtre à huile doit être impérativement changé afin de ne pas détériorer rapidement la qualité de la vidange. Après chaque sortie avec le 4×4, il ne faut pas hésiter à laver le moteur : il suffit de couvrir les éléments sensibles comme par exemple l’alternateur et le calculateur.

Prenez soin du refroidissement

Le liquide de refroidissement présent dans le radiateur est également un élément à vérifier : le niveau du liquide doit toujours être bon. Autrement, le moteur du 4×4 pourrait surchauffer et se casser.

Le niveau devra se trouver entre le repère mini et maxi de votre jauge. Évidemment, cette vérification de niveau de liquide de refroidissement se fait également lorsque le moteur est à froid et reposé.

Les liquides de frein et pneus

Les liquides de frein doivent également être changés plus régulièrement que sur une voiture basique. Vos freins sont beaucoup plus sollicités sur un terrain qui n’est pas plat ou en mauvais état.

De plus, les pneus subiront beaucoup de chocs. Il est donc important de vérifier la régularité de la bande de roulement. Les indicateurs d’usures peuvent vous aider à vérifier l’état général des pneus d’un 4×4. Des hernies, coupures et déchirures apparaissent généralement rapidement. La pression des pneus doit être vérifiée lorsque les pneus sont à froid, mais également tous les 15 jours au minimum.

La carrosserie et le châssis

Un 4×4 devra progresser sur des terrains boueux, sales, sablés ou avec des gravillons. Il est donc important de nettoyer régulièrement le châssis et la carrosserie. Un jet sous pression fera largement l’affaire.

Cette manipulation est importante pour garantir la longévité du véhicule. Les déformations et fissures peuvent avoir un impact important : si vous constater ces effets, il est important d’en parler à un professionnel.

Ne manquez pas nos autres contenus :