Investir dans un vélo électrique vous fait encore peur ? Pourtant, au vu des nombreux avantages qu’il apporte, le vélo électrique est de plus en plus prisé, surtout si vous l’utilisez comme moyen de locomotion journalier. Sur le plan économique, écologique et pour entretenir votre santé, vous pouvez établir vos critères de choix pour l’acquisition d’un vélo électrique.

Définissez tout d’abord vos motivations

L’achat d’un vélo à assistance électrique (ou VAE) pèse un peu dans le porte-feuille. Il est donc primordial de faire un point sur vos motivations d’achat. Si vous utiliser votre vélo deux fois par an pour une ballade familiale, vous avez certainement compris qu’acheter un vélo électrique ne semble pas du tout rentable pour vous.

En effet, le vélo électrique est très intéressant lorsque vous pouvez l’utiliser quotidiennement comme moyen de locomotion ou encore comme loisir hebdomadaire. Alors voici donc les raisons, pour lesquelles vous devriez songer à en acheter un :
-Se rendre au travail avec le vélo
-Faire les trajets pour vous rendre à vous cours de sport ou encore cours de piano
-Faire des randonnées régulières avec vos amis ou votre famille
-Pratiquer une activité sportive extrême avec le vélo

Si vous vous retrouvez dans l’une de ces situations citée ci-dessus, l’achat d’un vélo électrique est fortement intéressant pour vous.

Comment choisir son vélo électrique

Comme pour un vélo simple, il existe une multitude de caractéristiques pour les vélos électriques. Il faut tout d’abord définir l’usage le plus fréquent de votre vélo : utilisez-vous votre vélo comme moyen de locomotion ou au contraire pour vos activités sportives ?

Le vélo comme moyen de locomotion

Si vous utilisez votre vélo quotidiennement pour vous rendre au travail ou encore pour chercher vos enfants à l’école ou vous rendre à vos loisirs, vous devriez choisir un vélo avec un niveau d’assistance pas trop élevé, une conduite agréable et une autonomie de la batterie suffisante. Étant donné que vous allez réaliser des petits trajets, votre batterie ne devra pas disposer d’une grande autonomie.

Le vélo comme loisir sportif

Si vous utiliser votre vélo comme sport extrême chaque semaine, il faudra vous tourner vers des vélos avec une grande autonomie de batterie, afin de tenir quelques heures d’affilées. Il faudra plutôt opter pour une assistance élevée, car en montagne, les pentes peuvent être difficiles à monter et votre vélo devra donc vous aider à la gravir plus facilement sans trop vous fatiguer. Choisissez tout de même un vélo confortable également, sur lequel vous vous sentez à l’aise.

Le moteur d’un vélo électrique

Afin d’activer votre moteur, il est nécessaire de pédaler. La puissance du moteur d’un VAE est limitée à 250 W et la vitesse ne devra pas dépasser les 25 km/h. Si les données dépassent ces limites, votre vélo sera considéré comme un cyclomoteur et devra être immatriculé. On sortira donc du concept de vélo.

Par ailleurs, il existe deux types d’assistances : avec un capteur de rotation et avec un capteur de couple. Le capteur de rotation lance le moteur lorsqu’on pédale et le moteur s’arrête lorsqu’on ne pédale plus. Le capteur de couple mesure la pression exercée sur les pédales et l’aide du moteur sera plus importe lorsqu’on pédale plus fort.

Ne manquez pas nos autres contenus :