Vous aimez les chevaux et pratiquez l’équitation depuis un certain temps ? Vous avez peut-être l’envie de devenir professeur et d’enseigner à votre tour. Voici toutes les démarches à suivre pour devenir moniteur d’équitation.

Les différentes façons de pratiquer le métier

Il faut savoir qu’il est possible de pratiquer le métier de moniteur d’équitation dans plusieurs situations différentes. Dans un premier temps, vous pouvez être moniteur d’équitation dans un centre équestre de votre région. De ce fait, vous serez salarié à plein tant d’un club.

Vous pouvez également exercer ce métier de façon indépendant, en vous rendant chez un propriétaire par exemple. Vous pourrez de ce fait enseigner l’équitation en Gironde. Avec ce statut, vous pouvez également pratiquer votre métier dans des structures équestres pour apporter votre soutien lors de stages, randonnées ou périodes particulièrement actives.

Enfin, vous pouvez également choisir de reprendre ou de créer votre propre structure équestre. Cela n’a pas le même impact car cela vous engage financièrement. Vous devez disposer d’un bon capital pour démarrer. Il faut savoir que si vous souhaitez créer votre club équestre, vous allez également devoir gérer d’autres missions d’ordre commerciales, financières ou de management.

Le rôle du moniteur

Le rôle principal du moniteur d’équitation est d’encadrer les cavaliers pendant leur apprentissage de l’équitation grâce à différentes leçons, appelées reprises. Ces dernières se font sur le plat et à l’obstacle. Pour cela, il fait découvrir aux élèves différentes notions :

  • bien savoir s’occuper de son cheval
  • tenir en selle
  • diriger et maîtrise sa monture aux trois allures (pas, trot, galop)

Cet enseignement peut continuer à se pratiquer grâce à d’autres méthodes comme le dressage ou l’obstacle, par exemple. Une fois que les élèves ont passé le stade confirmé, ils peuvent prétendre à passer des concours ou des compétitions officielles.

Si vous souhaitez devenir moniteur, il vous faudra préparer les plannings de reprises et contrôler l’organisation de la structure équestre. Vous devrez pour cela gérer toute la cavalerie et adapter chaque cheval à son cavalier en fonction de son niveau et de sa morphologie. Il faudra aussi que le moniteur assure la sécurité de tous : public, cavaliers, chevaux.

Le moniteur d’équitation a un rôle d’éducateur sportif. Il doit trouver les techniques d’enseignement qui permettront aux cavaliers de progresser quelques soient les circonstances. Enfin, il doit manager le personnel de l’écurie, s’occuper de l’entretien de la structure et gérer les éventuels stagiaires et bénévoles.

Ne manquez pas nos autres contenus :