Économiser en se chauffant… au bois !

Économiser en se chauffant… au bois !

19 août 2020 0 Par Nicolas

Durant l’hiver et les périodes de fraîcheur, chauffer les logements devient indispensable pour assurer le confort des habitants. Le chauffage d’une maison peut aussi vous aider à éviter la détérioration rapide que cause l’humidité excessive. Pour bien tirer profit de votre chauffage, il faut choisir un combustible économique, et aussi écologique que possible. Que diriez-vous donc de vous chauffer au bois, ou avec son dérivé : le granulé ? C’est une solution de chauffage qui est aujourd’hui très tendance et appréciée dans de nombreux ménages français.

Le bois et les granulés de bois, une énergie économique et accessible à tous

Le bois est incontestablement la source d’énergie la moins chère du marché. C’est l’une des raisons pour lesquelles 7 millions de foyers utilisent, souvent en plus de leur chauffage principal, un chauffage d’appoint au bois. Selon votre zone de résidence, ce combustible peut vous coûter jusqu’à 1,5 fois moins cher que le gaz naturel. Il est également 2,5 fois moins cher que le fioul.

Ainsi, lorsque vous utilisez du bois, quelle que soit sa forme, il vous coûtera entre 4 et 5 cts d’euros par kWh, tandis que vous dépenserez entre 9 et 15 cts pour le fioul ou le gaz. Par conséquent, choisir le poêle à granulés est très économique, et il en est de même pour d’autres équipements de chauffage qui utilisent le même combustible. Notez que l’avantage des granulés est leur côté écologique. Aucun gaspillage avec les pellets ! Les résidus de bois, en forêt ou en scierie sont réutilisés pour fabriquer les granulés. Vous vous chauffez ainsi de manière naturelle et écologique grâce au bois.

Un autre facteur intéressant lorsqu’on parle du prix du bois, c’est sa grande stabilité depuis plusieurs années. Voici des chiffres concrets qui le démontrent. Le prix de ce combustible n’a connu qu’une augmentation de 3% ces dix dernières années. Sur la même période, le coût de l’électricité a connu un bond de 35%. Le gaz a subi une hausse de 40% tandis que le prix du fioul est monté à plus de 96%. Même si les prix du gaz et du fioul connaissent une chute ces derniers mois en raison de la baisse des cours du pétrole, ils sont toujours plus chers que le bois.

Enfin, le bois séduit par sa grande accessibilité. Pour vous chauffer au bois, vous n’avez pas besoin d’être raccordé à un réseau. Il vous suffit de vous organiser pour vous approvisionner en bûches traditionnelles ou densifiées, en granulés ou en bois déchiqueté.

poêle à bois ou à granulés

Le poêle, un appareil de chauffage au bois très performant

Pour vous chauffer dans votre logement, le poêle est un appareil dont l’efficacité est prouvée. Il est utilisé dans la majorité des foyers où le bois est choisi comme combustible. Depuis 2011, 52 % des ménages qui se chauffent au bois ont acheté un poêle, et le poêle à granulés a pour sa part connu une très forte évolution de sa notoriété.

Le secret de la réussite de cet équipement se trouve dans le rendement proposé, qui peut atteindre 90% selon le modèle. Le poêle à bois est également apprécié pour sa praticité et sa facilité d’entretien. Il peut aussi apporter une réelle touche rétro-tendance à votre intérieur.

Poêle à bois ou poêle à granulés ?

Le poêle à bois est décliné en plusieurs modèles. Vous pouvez ainsi trouver des poêles à bûches, qui produisent une flambée charmante qui apportera une magnifique touche cosy à votre intérieur. Le poêle à bûches exige toutefois un espace de rangement assez conséquent.

Le poêle à granulés quant à lui est moins encombrant. Le granulé a un pouvoir calorifique élevé. Il se positionne comme une énergie plus propre que les bûches, car sa combustion est plus complète. Les appareils de dernière génération peuvent distribuer la chaleur de manière automatique et ils peuvent être autonomes sur quelques jours, s’ils sont bien approvisionnés. Enfin, certains modèles connectés peuvent être allumés ou éteints à distance grâce à une commande qui sert aussi à réguler la température.

Sur le marché, vous aurez le choix entre des modèles à combustion simple, les appareils à double combustion et les “poêles Turbo”. Très économiques, ces derniers disposent de deux entrées d’air. Cela leur permet une montée en température rapide.

Le poêle à double combustion dispose de deux chambres de combustion. La première brûle le combustible et vous fournit de la chaleur. La seconde brûle les gaz de la première combustion et les convertit en chaleur. On réalise ainsi d’importantes économies. Vous pouvez aussi trouver dans les catalogues des magasins spécialisés en équipement de chauffage, le poêle à convection naturelle, le poêle ventilé, le poêle canalisable, le poêle de masse…

Quelles aides pour installer le chauffage au bois ?

Malgré ses avantages indéniables, le chauffage au bois nécessite un investissement initial important, notamment pour l’installation. Cependant, il existe de nombreuses aides publiques qui allégeront vos dépenses personnelles pour la réalisation de votre projet.

On peut citer le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Pour être éligibles à cette aide, les propriétaires occupants à revenus intermédiaires doivent acquérir un appareil performant et écologique. Par exemple, un appareil labellisé Flamme Verte est éligible au CITE. Ce label s’appuie sur une charte élaborée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. Il garantit la qualité, le rendement, les bonnes performances énergétiques et environnementales des équipements de chauffage au bois.

De plus, pour bénéficier du CITE, vous devez aussi faire installer votre appareil par un professionnel. Avec cette aide, votre contribution fiscale de l’année qui suit les travaux sera réduite de 30 % du montant investi.

Vous pouvez également prétendre à l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Les familles modestes peuvent obtenir une éco-subvention de l’ANAH. Ma Prime Rénov’, le chèque énergie, et la TVA à 5,5% (applicable par l’installateur professionnel) sont d’autres aides qui peuvent réduire votre investissement pécuniaire personnel. Certaines d’entre elles sont cumulables. Un artisan expérimenté saura vous donner toutes les indications nécessaires.

Quelques précautions pour garantir votre sécurité

Pour vous chauffer au bois en toute sécurité, voici quelques règles simples à respecter. Vérifiez la propreté de votre appareil. De plus, parce que la combustion du bois nécessite de l’air, assurez-vous que votre appareil est installé dans une pièce spacieuse et assez bien ventilée.

Veillez également à ce que le poêle soit suffisamment éloigné des matériaux combustibles et des éléments inflammables. Si vous le pouvez, posez une plaque au sol devant le poêle. Cela protégera le sol et le revêtement s’il y a des projections de braises par exemple.

Que retenir ? Le chauffage au bois vous aidera à alléger vos dépenses énergétiques. Si vous cherchez un bon compromis entre rendement et coût, le poêle à granulés de bois peut être une belle alternative.