Faire le plein d’énergie avec de la somatropine naturelle

Faire le plein d’énergie avec de la somatropine naturelle

4 mai 2019 0 Par Nicolas

Êtes-vous quelqu’un de très actif dans votre vie de tous les jours ? Vous avez besoin de prendre un maximum d’énergie pour être au meilleur de votre forme. Si vous n’avez jamais entendu parler de la somatropine, sachez que c’est un acteur important qui vous aide à accomplir votre emploi du temps dans la santé et la bonne humeur. Vous souhaitez être en meilleure santé sans prendre des compléments alimentaires en gélules ? La somatropine est votre meilleur élément.

Un peu de leçons de vie

La somatropine n’est autre que l’hormone de croissance. Elle joue un rôle important au niveau de différents processus de l’organisme. Elle se compose de plusieurs molécules d’acides aminés. Elle intervient principalement dans la transformation des lipides par l’organisme. Il en va de même pour la protéine.

C’est pour cette raison que la somatropine est très importante lorsque vous pratiquez régulièrement du sport. Surtout après chaque exercice physique. Elle aide le corps à récupérer le taux d’énergie perdu durant les efforts physiques fournis lors d’un entrainement.

Il est aussi important de savoir que la somatropine joue un rôle important afin de perdre du poids. Il propulse le métabolisme du corps. Ce qui a pour résultat une perte de graisse. En effet, le corps va puiser de l’énergie dans les stocks de graisse pour fournir l’énergie qui vous est nécessaire. C’est de cette façon que vous actionnez votre perte de poids.

La somatropine aide également à ralentir le vieillissement des cellules corporelles. Que ce soit au niveau de vos organes ou de votre épiderme. Elle favorise le développement musculaire grâce à sa capacité à développer de manière accélérée toutes les cellules corporelles.

D’où vient la somatropine ?

Également appelée « GH » ou « growth hormone », c’est une hormone polypeptidique qui est codée par le gêne composant du chromosome 17. Elle est sécrétée par les cellules endocriniennes qui sont appelées aussi somatotrope. Ces dernières sont localisées au niveau du cerveau. Principalement au niveau de l’adénohypophyse qui se situe au niveau du lobe antérieur de l’hypophyse.

La sécrétion de la somatropine n’est pas continue. Elle est pulsatile par rapport aux différents horaires de la journée. Son niveau de sécrétion dépend de plusieurs facteurs. Entre autres, il y a le sommeil, le stress, l’âge et le sexe de la personne. Cependant, la nourriture joue un rôle important dans la production de somatropine.

Il faut aussi savoir que le taux de somatropine baisse au fur et à mesure qu’une personne prend de l’âge. Une diminution qui se traduit par une perte d’énergie, de la masse musculaire et une prise de poids. C’est un phénomène qui commence à partir de 30 ans.

La production de somatropine atteint son apogée au moment de l’adolescence. Arrivé à ce stade, il commence à se stabiliser et à être fonction du mode de vie de la personne concernée.

Vous remarquerez que les enfants ont une énergie à revendre. Ils semblent ne jamais être fatigués. Ils semblent dépenser de l’énergie à l’infini. C’est un phénomène qui s’explique par le taux élevé d’hormone de croissance qui est en eux. Pour stabiliser leur taux de somatropine qui est élevé, ils ont besoin de se dépenser à longueur de journée.

 

Quel aliment adopter pour faire le plein de somatropine ?

Il y a l’huile de noix de coco vierge. C’est un excellent activateur d’hormone de croissance. Pour qu’il puisse faire son effet sur votre corps, il est conseillé d’en prendre à dose modérée au quotidien. Il est prouvé scientifiquement que la consommation de cette huile permet de faire augmenter votre taux d’hormone de croissance au bout d’une demi-heure ou au bout d’une heure et demie. Il vous suffit d’en prendre une cuillère à soupe le matin à jeun et le soir avant de vous endormir.

Ensuite, il y a l’ananas qui est lui aussi un très bon activateur de somatropine. La consommation de ce fruit à fibre est fortement déconseillée à jeun. Il est important de le manger après un repas. Le meilleur moment c’est le soir avant de vous coucher. En effet, l’organisme produit plus d’hormone de croissance durant votre sommeil. Par contre, veillez à ne pas consommer trop de sucre lorsque vous insérez l’ananas dans votre menu. Ce dernier est déjà fortement sucré.

Puis, il y a les aliments oléagineux comme les céréales, les graines de sésames et de tournesol. Ils contiennent un niveau élevé d’arginine. Ce dernier favorise la production d’oxyde nitrique au niveau du sang. Résultat, l’organisme va libérer davantage d’hormone de croissance. C’est pour cette raison que la céréale est recommandée au petit déjeuner. Il apporte l’énergie nécessaire pour bien affronter sa journée.

Enfin, le chocolat noir qui contient au moins 70 % de cacao. Il aide à produire un taux important d’hormone de croissance. Il est un excellent stimulant pour la glande pituitaire. Ce dernier est responsable de la production d’hormone de croissance. De plus, le chocolat noir qui est cru de nature a le pouvoir d’améliorer le sommeil. Lorsque vous dormez suffisamment, vous produisez davantage d’hormone de croissance.