Le maquillage permanent : Quelles sont les zones concernées ?

Le maquillage permanent : Quelles sont les zones concernées ?

26 février 2019 0 Par Nicolas
Le maquillage permanent : Quelles sont les zones concernées ?
4.5 (90%) 2 votes

Ces dernières années, l’univers du make up a connu une grande révolution. En effet, il est désormais possible de redessiner durablement les traits du visage, grâce au maquillage permanent. Celui-ci est également connu sous le nom de microblading ou encore de micropigmentation. Avant de se lancer, il est indispensable de bien se renseigner. Vous voulez savoir si le maquillage permanent est fait pour vous ? Ne manquez pas de suivre la suite de cet article.

Quelles sont les zones concernées ?

Les yeux pour intensifier le regard

Il s’agit d’augmenter la densité des cils en épaississant la ligne du haut. L’expert peut également intervenir sur la paupière. Pour ce faire, il trace un trait sur le coin externe de l’œil pour l’allonger. Généralement, il utilise un eye-liner permanent sur la partie supérieure ou inférieure de la paupière.

Les sourcils pour structurer le visage

Des sourcils soignés permettent de mettre valeur le regard. Les maquillages permanents et semi-permanents viennent le sublimer en redessinant les sourcils. Grâce à cette méthode, vous pourrez masquer les éventuelles cicatrices, notamment au niveau de l’arcade sourcilière.

Les lèvres pour rafraîchir le sourire

Il s’agit de redessiner le contour de la bouche ou de faire un remplissage de la pulpe des lèvres. En effet, il est tout à fait possible de remodeler les lèvres asymétriques ou trop fines.

Comment se déroule la séance ?

En général, il faut compter 3 séances. La première permet d’effectuer un diagnostic et de réaliser un dessin. Par la même occasion, vous pourrez exposer au spécialiste vos besoins et vos attentes. Au cours de la deuxième séance, le professionnel pratique la dermographie. Trois semaines après, la troisième séance sert à parfaire le résultat si besoin.

Quelles sont les contre-indications ?

Le maquillage permanent présente très peu de risques pour la santé. Les pigments qui colorent sont en effet soumis à une réglementation stricte. Ils doivent donc être naturels. Attention cependant si vous avez des problèmes de coagulation ou d’hémophilie. De même si vous souffrez d’une certaine maladie cutanée.

Par conséquent, renseignez-vous auprès de votre institut de beauté pour savoir comment se déroule une séance. Assurez-vous également que les règles d’hygiène soient bien respectées. Et surtout, soyez bien sûre de vous. Car si le maquillage permanent ne dure pas toute la vie, il peut tenir entre deux et dix ans !

Quelles précautions faut-il prendre ?

Afin d’obtenir un résultat optimal, il est fortement recommandé d’éviter la piscine, les séances d’UV ou le hammam dans les dix jours qui suivent. Sachez que de petites rougeurs et des gonflements peuvent persister quelques heures, mais ce n’est rien de grave. En revanche, elle est contre-indiquée chez les femmes enceintes, par précaution. Enfin, il est plus judicieux de réaliser un traitement médicamenteux préventif en cas d’herpès labial.

Comment trouver un bon professionnel ?

Il n’existe pas de fédération ni de regroupement de spécialistes du maquillage permanent. Par ailleurs, vous pouvez toujours vous fier au bouche-à-oreille. Adressez-vous à un professionnel recommandé par une amie, dont vous pourrez déjà apprécier le travail, et demandez à voir plusieurs photos avant/après.

Ne vous précipitez pas. Prenez le temps de questionner l’expert que vous avez choisi. Veillez à choisir un professionnel qualifié et reconnu. Des années d’expérience dans le domaine seraient également un atout. Vous pouvez vous adresser à un dermatologue ou à un esthéticien spécialisé. Pour la pose de vernis à ongles permanent, rendez-vous chez un prothésiste ongulaire.