Le bien-être et la santé de nos compagnons à quatre pattes passent avant tout par une alimentation adaptée et sûre. Alors que nous, humains, trouvons du plaisir à savourer une multitude d’aliments, certains de ces délices peuvent s’avérer nocifs pour nos amis canins. À la croisée des chemins entre gourmandise et sécurité, découvrons ensemble ces aliments qui peuvent cacher un danger inattendu pour nos chiens.

Le chocolat

Si le chocolat est adoré de nombreux humains, il revêt un tout autre visage pour nos amis à quatre pattes. Au-delà de sa douceur, il cache une substance, la théobromine, redoutable pour nos chiens. Cette molécule a le pouvoir de perturber sérieusement le système cardiaque des chiens. Si un chien consomme trop de chocolat, il peut rapidement montrer des signes d’hyperactivité et de dérèglement cardiaque, suivis de symptômes digestifs comme les vomissements et la diarrhée, menant à une intoxication du chien par le chocolat. Si l’on voulait quantifier ce risque, pour un chien pesant 10kg, la barre dangereuse se situerait autour de 200g de chocolat noir ou 500g de chocolat au lait.

Les autres coupables souvent sous-estimés

Dangers au menu des carnivores

Quand on pense au régime naturel du chien, on imagine souvent un animal rongeant un os avec satisfaction. Cependant, la réalité est plus complexe. Les os, particulièrement ceux des volailles, peuvent se fragmenter en morceaux coupants, menaçant la sécurité digestive de l’animal. En outre, un os de volaille cuit peut engendrer des blessures dans la bouche et l’œsophage. Pourtant, le cartilage, moins dur, peut être une alternative sans danger, à condition qu’il soit cru.

Lire aussi :  Chat : quelle alimentation pour répondre à ses besoins ?

La tentation des boissons fortes

On pourrait croire que l’alcool est un plaisir uniquement humain. Pourtant, de nombreux chiens sont tentés par le goût sucré de certains cocktails. Mais, l’éthanol présent dans l’alcool est une substance dangereuse pour eux. Si on devait mettre en perspective, pour un chien de 10kg, 150ml d’alcool pourraient lui être fatals. Il convient également de rappeler que l’alcool se retrouve aussi dans des aliments comme la pâte à pain crue.

Les surprises du potager

Certains légumes et fruits courants peuvent réserver des mauvaises surprises. L’ail et les oignons, par exemple, contiennent des éléments qui peuvent détruire les globules rouges chez les chiens. Et même si les pommes de terre cuites peuvent sembler anodines, leurs homologues crues possèdent une substance, l’oxalate de calcium, qui peut causer des problèmes urinaires.

Des friandises qui ne sont pas sans conséquence

Sur le sel de la vie

Si pour nous le sel est synonyme de saveur, pour nos chiens, une surconsommation peut entraîner des complications digestives et neurologiques. Les aliments industriels tels que les charcuteries contiennent souvent une quantité excessive de sel, qui pourrait s’avérer dangereuse.

Une nature pas toujours bienveillante

Même si nous privilégions les fruits et légumes pour leur valeur nutritive, certains d’entre eux, comme le raisin ou l’abricot, peuvent être toxiques pour les chiens. Les champignons sauvages sont également à surveiller lors des promenades en forêt.

Dilemmes laitiers

Le lait de vache est souvent mal toléré par les chiens adultes. Les produits laitiers peuvent causer des troubles digestifs chez eux. Cependant, si l’envie vous prend de les gâter, optez pour des produits délactosés.

Lire aussi :  Toiletteur pour chien, tondeuse ou ciseaux ?

Une attention particulière pour les œufs

Si le jaune d’œuf peut être bénéfique pour nos chiens, le blanc contient une substance qui peut s’avérer nocive, l’avidine. Cette dernière a la capacité de neutraliser la vitamine B8, essentielle pour leur métabolisme.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !