Vous cherchez à pratiquer l’œnologie ? Apprendre à déguster du vin est ouvert à presque tout le monde. Il faut simplement savoir se procurer les bons produits et, surtout, prendre le temps. Vous ne deviendrez pas un expert en un jour ! Vous pouvez vous rendre dans une cave à vin près de Muret pour trouver la bonne bouteille.

Les points à prendre en compte pour déguster son vin

Avant tout, le premier critère à étudier est évidemment la vue. Inutile de croire que la robe de votre vin donnera beaucoup d’informations. Elle vous permet simplement d’apprécier votre boisson avant de le déguster. Vous aurez aussi un aperçu et une première idée de l’âge de votre vin, mais rien de plus.

Ensuite, vous passerez au nez. Avant d’avoir le réflexe de remuer et d’aérer votre vin, prenez le premier nez. Ce dernier, bien que peu puissant, vous permet immédiatement de repérer les défauts du vin. Inutile de passer plus loin si le vin est bouchonné. Ensuite, vous pouvez aérer le vin et profiter des arômes. Généralement, vous aurez trois arômes différents : les primaires venant du cépage, les secondaires venant de la fermentation et les tertiaires venant de l’élevage du vin.

Enfin, vous passerez à la déguster. Prenez une petite gorgée et faites la bien tourner dans votre bouche. Vous capterez ainsi l’ensemble de ses saveurs, les trois phases suivantes : l’attaque du vin, dans un premier temps, le milieu de la bouche pour en capter tous les tanins et la texture et enfin les dernières saveurs du vin en fin de bouche. Vous l’aurez compris, la dégustation d’un vin n’est pas à prendre à la légère.

Un exemple concret sur un vin rouge

La robe de votre vin, près d’un tissu blanc, est d’un beau grenat. Limpide et très brillant, il vous apportera forcément une certaine acidité en bouche. Le premier nez vous confirme qu’il n’est pas bouché, et vous sentez un mélange d’épice et d’agrumes. Un vin puissant, pourtant à la portée de tous. Le deuxième nez apporte surtout une touche de cannelle et de réglisse, pour un vin sûrement très rond en bouche. Pour comprendre ces arômes, voici quelques informations supplémentaires. Vous vous laissez donc enfin aller à la dégustation en elle-même, et vous prenez une gorgée. Le vin ne vous agresse pas et vous donne beaucoup de souplesse en bouche. La sensation est très intense alors que vous percevez les notes épicées. Votre vin rouge, très brillant reste souple en bouche. Avec peu de tanins, vous profitez de saveurs plus légères… Une grande inspiration permet de renouveler toutes les saveurs. Voilà globalement le déroulement d’une dégustation de vin classique.

Ne manquez pas nos autres contenus :