Mon enfant n’aime pas aller à l’école : Que faire ?

Quand vient le moment de se rendre à l’école, c’est tout un spectacle que vous offre votre enfant. Les pleurs, les cris, les semblants de maladie et bien d’autres comportements sont devenus votre quotidien. Vous l’aurez compris, il n’aime pas aller à l’école. Souvent, ce n’est pas l’école elle-même qui est remise en cause de façon générale, mais un évènement, une situation ou d’une personne en particulier. Pour mieux comprendre ce qu’il vit, il faut en discuter avec lui. Comment y parvenir alors ?

Identifier ce qui bloque votre enfant à l’école

Loin de crier ou de chercher une quelconque façon de menacer votre enfant dans le but de l’amener à changer, il est important de comprendre les raisons de son refus de se rendre à l’école. Vous devez donc engager une discussion avec votre enfant afin de comprendre ce qui se passe. Quelques questions que vous pourrez lui poser :

  • As-tu envie de me parler de ton école ?
  • Comment se déroulent souvent tes récréations ?
  • Qu’est-ce que tu aimes le plus de ton école ?
  • Qui sont tes amis et quels sont ceux qui tu n’apprécies pas beaucoup ?
  • Quels sont les moments que tu préfères le plus dans la journée à l’école ?
  • Est-ce que tu aimes tes professeurs ?

Ces questions vous aideront à avoir une idée plus claire sur ce qui cloche. Cerner la source exacte du problème facilitera la recherche de solutions avec votre enfant.

Certains ont beaucoup de mal à s’extérioriser et se confier. Pour favoriser l’échange, tenez la discussion au cours d’une promenade, durant un repas, ou pendant un jeu. Pendant la discussion, il est important de rester à l’écoute de votre enfant et d’éviter minimiser ce qu’il ressent. Tout en reconnaissant qu’il peut y avoir des aspects négatifs à l’école, encouragez-le à voir les points positifs.

Lire aussi :  Jouet Montessori : Éveil et apprentissage au bout des doigts

Mon enfant n’aime pas aller à l’école : Que faire ?

Consacrer plus de temps et d’attention à l’enfant

Si vous avez un petit temps de disponible, vous pouvez envisager de garder votre enfant avec vous. Profitez-en pour faire des activités avec lui. Une astuce intéressante est de lui proposer le système de joker. Expliquez-lui, qu’il a droit à trois jokers pour manquer l’école durant l’année et qu’il peut en faire usage quand il le veut, mais qu’une fois qu’il les épuise, il ne peut plus manquer l’école. Sauf en cas de maladie.

Stimuler la soif d’apprendre hors des murs de l’école

Vous pouvez aussi inciter votre enfant à apprendre par lui-même afin qu’il ne perde pas le goût d’apprendre et de découvrir de nouvelles choses. Aidez-le à ne pas perde sa curiosité naturelle. Que ce soit sur les écrans, dans la vie associative, la lecture, la cuisine et dans tous les domaines, motivez-le à tirer des leçons de toutes les situations.

Les connaissances qu’il pourra acquérir par ce biais pourront être réinvesties dans ses apprentissages scolaires afin de leur redonner de la saveur, de les illustrer, de les faire vivre dans le monde présent de l’enfant, de les appliquer utilement.

Si malgré tout votre enfant est en grande souffrance à l’école et qu’il la rejette violemment, il souffre peut-être de phobie scolaire. Il faut nécessairement consulter un professionnel dans ce cas.

By Clement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *