Connaissez-vous la tradition qui veut que tout homme aille pêcher avec son fils au moins une fois pendant que tous les deux sont encore vivants ? Elle semble futile aujourd’hui, car une telle activité est devenue quelque peu secondaire. Néanmoins, la pêche demeure un cadre idéal pour apprendre de nombreuses vertus, notamment la patience, le calme et l’amour pour la nature. Alors, pourquoi ne pas organiser vos prochaines vacances en famille au bord d’un lac ? Pour le choix de la bonne canne à pêche, nous vous fournissons les informations nécessaires. Mais pour ce qui est de convaincre vos enfants, nous vous repassons le témoin !

La canne à pêche, un outil à redécouvrir

Nous sommes bien loin de l’époque où les pêcheurs fabriquaient eux-mêmes leur canne à pêche et allaient à la rencontre des poissons. Même si ces cannes avaient probablement leurs caractéristiques et leurs standards, le choix de la meilleure canne n’était assurément pas aussi complexe qu’aujourd’hui. De fait, les nouvelles technologies ont révolutionné le secteur des outils de pêche, proposant désormais des cannes sophistiquées et plus performantes, faites de matériaux high-tech selon les résultats attendus. En parcourant internet, vous seriez surpris de la variété de cannes existantes, classées suivant leurs caractéristiques, leur fonction ou les marques qui les conçoivent. Vous trouverez par exemple sur LeurreDeLaPeche.fr une large gamme d’équipements pour la pêche, tous de haute qualité et destinés à différents types de pêche : rivière, lac, pêche au gros, loisir, etc. Des conseils d’utilisation et d’entretien sont également proposés pour vous aider à tirer le meilleur de vos accessoires de pêche.

Puisqu’elles en constituent le matériel central, les cannes à pêche font partie des outils qui reçoivent le plus d’attention. Les fabricants leur attribuent désormais des gammes variées de puissance, de légèreté, de solidité et de résistance. Les modèles commercialisés ont abandonné le bambou traditionnel pour revêtir un alliage d’aluminium, de la fibre de verre, des fibres de carbone ou encore des matériaux composites.

Selon que la pêche se déroule en mer ou en eau douce, la canne utilisée est différente. On rencontre même des modèles de cannes rétractables qui encombreront moins votre sac de voyage. Certaines marques proposent des cannes à pêche design dignes d’une exposition d’art, d’autres des versions pour la famille et d’autres encore des variantes pour pêcheur expérimenté. Ainsi, si vous pensiez que le choix de la bonne canne serait une partie de plaisir, vous aviez raison !

Lire aussi :  Comment bien choisir son hébergement pour les vacances ?

Quels sont les critères de choix d’une canne à pêche ?

Les plus basiques concernent les différentes parties de la canne à pêche. Il s’agit du brin, du manche, du moulinet et des anneaux. Viennent ensuite les critères plus complexes que sont la résistance, la puissance, l’action et la longueur.

Le brin

En fonction du brin, vous pouvez rencontrer sur le marché deux types de cannes à pêche : celle monobrin et celle multibrins. La canne monobrin est fabriquée avec une tige en carbone ayant un seul tenant et sans emmanchement. Elle est de ce fait plus légère et facile à manier. Mais son point fort est sa sensibilité accrue. Elle permet de sentir chaque vibration et donc facilite la prise du poisson. Cependant, elle est extrêmement fragile, vous devez donc lui éviter les chocs au maximum.

Les cannes multibrins comportent 2, 3 ou même 4 tenants. Celles divisées en deux sont les plus conseillées pour les débutants. Les éléments sont raccordés au niveau de l’emmanchement. Elles sont plus solides, mais avec une sensibilité moindre aux vibrations.

Le manche

Le manche de la canne comporte la poignée et le siège du moulinet. Le siège peut être en métal ou en plastique. Il est préférable de choisir un manche avec un siège en métal, car le plastique a tendance à craquer. Pour le reste du manche, vous avez le choix entre les matières comme la mousse (confortable, mais garde les odeurs de poisson), le plastique (peu confortable et glissant quand vous avez les mains mouillées), et le liège (confortable, durable et esthétique, mais rare).

Le moulinet

Il y a généralement 4 types de moulinets, mais deux sont plus répandus et mieux indiqués pour les nouveaux pêcheurs. Il s’agit du moulinet à lancer léger et celui à lancer combiné. Le premier a une grande portée de tir, mais pour lancer avec précision, il faut s’exercer un peu. Le second type est facile à manipuler, donc adapté aux débutants : son lancer est précis, mais sa portée de tir est faible. C’est le genre à choisir pour encourager les efforts des enfants.

Les anneaux

Le premier point à vérifier ici est le matériau. La plupart des anneaux sont faits de métal. Cependant, ce matériau a tendance à user le fil et même à le couper parfois. Il est donc préférable d’acheter les anneaux de céramique ou les anneaux en titane. En dehors de ce point, il faut vérifier le nombre d’anneaux sur la canne. Les anneaux permettent de mieux répartir le poids de la prise. Alors, plus il y en a, plus la canne est en équilibre lors de la capture. Privilégiez donc les cannes qui en ont un grand nombre.

Lire aussi :  Partez pour des vacances originales

canne à pêche enfant

La résistance

Vous devez choisir des cannes qui ont une bonne résistance. La résistance favorise également l’équilibre de la canne pendant le lancer. Pour les cannes en fibre de carbone, les fibres sont classées suivant des modules qui informent sur leur résistance. Les modules sont évalués en GPa (Giga Pascal). Plus le chiffre est élevé, plus la canne est résistante. Le module le plus élevé mesure plus de 650 GPa.

La puissance

La puissance correspond au poids que l’on peut lancer et manier. Il ne s’agit pas du poids du poisson, mais pour certaines cannes, le poids peut être choisi en fonction de celui du type de poisson à pêcher. Il y aura donc une puissance idéale pour une truite et une autre pour le brochet. Les professionnels sauront vous guider en ce sens. Quoi qu’il en soit, la puissance est estimée en grammes et figure sur votre canne. Elle peut aller de 0,4 gr à 80 gr, de la plus légère à la plus lourde, déterminant ainsi la possibilité de réaliser des captures de plus en plus lourdes.

L’action

Elle permet de juger de la sensibilité de la canne lors du lancer. Elle correspond à l’évolution du corps de la canne, encore appelé blank. En fonction de l’action, le blank va se plier sur une distance plus ou moins grande. Il existe trois types d’action : l’action de pointe (canne rigide et lancer lointain), l’action regular (polyvalente) et l’action parabolique (qui apporte une grande souplesse à la canne). Ce sont les cannes ayant une action regular qui sont préconisées pour les nouveaux pêcheurs.

La longueur

Elle dépend des besoins du pêcheur. Plus une canne est longue, plus les lancers sont longs et plus la pêche est contrôlée. Tout dépend donc de ce que vous désirez et du milieu où vous allez pêcher. Car dans les milieux difficiles d’accès, la canne courte permet des lancers légers et à de petites distances. Les pêches depuis la rive nécessitent une longue canne, tandis que pour les pêches en bateau, les cannes courtes sont plus recommandées.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *