Dans sa volonté de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre, l’État français a adopté en 2015 la loi sur la transition énergétique. Cette loi a pour but de promouvoir l’énergie verte et d’améliorer les performances thermiques des logements. Dans le cadre de son application, des dispositifs sont institués afin de soutenir les ménages pour les travaux de rénovation thermique.

Au fil des années, alors que se succèdent les dispositifs, comme le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), ou encore le dispositif Habiter Mieux Agilité de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), la Prime Énergie et MaPrimeRénov’ se dégagent comme faisant partie des plus connus. C’est ainsi que le dispositif MaPrimeRénov’ a par exemple été renforcé le 1er octobre 2020, pour élargir les rangs des potentiels bénéficiaires. Ce renforcement vient compléter celui antérieur de la Prime Énergie. Mais quelles différences y a-t-il entre ces deux dispositifs ? Comment en bénéficier ?

Quelle différence entre la Prime Énergie et MaPrimeRénov’ ?

C’est dans le cadre des Certificats d’Économie d’Energie, dispositif instauré depuis 2006, que la Prime Energie a été mise en place. Régulièrement renforcée sur demande du gouvernement, notamment en 2017 à travers la création des Coups de Pouce Chauffage et Isolation, l’aide Ma Prime Énergie a pour objectif d’encourager les particuliers à économiser de l’énergie. S’il est vrai que l’État en est l’instigateur, son rôle n’a toutefois consisté qu’à donner des orientations aux fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, etc.). Le financement constituant effectivement la prime provient des sociétés privées, en l’occurrence les acteurs du secteur de l’énergie. Il prend la forme de virements envoyés aux particuliers suite à des travaux comme le changement du chauffage, l’installation d’une VMC, etc.

C’est sur le point de la provenance du financement que se situe la principale différence entre les deux primes. Car, de son côté, MaPrimeRénov’ est financée par l’État.

À qui s’adressent MaPrimeRénov’ et la Prime Énergie ?

Le Plan de relance de l’économie décrété par le gouvernement français en octobre 2020 a conduit à la modification du dispositif MaPrimeRénov’. Ainsi, cette aide qui remplace valablement le crédit d’impôt à la transition énergétique ne concerne plus uniquement les ménages jugés modestes. Depuis le 11 janvier 2021, tous les propriétaires comme les copropriétaires peuvent désormais déposer leur dossier pour en bénéficier. Il est d’ailleurs possible de demander la prime énergie et la Prime Rénov’ car, MaPrimeRénov’ est cumulable avec plusieurs aides. Toutefois, puisqu’il existe des plafonds, le montant que vous recevrez pour le compte de MaPrimeRénov’ dépendra du montant des autres aides, incluant la Prime Énergie.

ma prime energie ; ma prime renov ; aide economie d energie ; travaux economie d energie

MaPrimeRénov’ et la Prime Énergie sont des aides auxquelles vous pouvez prétendre lorsque vous êtes un propriétaire bailleur. Vous pouvez donc en faire la demande pour les travaux de rénovation énergétique dans votre maison individuelle. Vous pouvez aussi bénéficier de ces primes pour rénover jusqu’à trois logements que vous auriez mis en location. Même en tant que copropriétaire, vous êtes éligible à ces primes pour la rénovation des parties privatives. Dans ce cas, pour ce qui est de MaPrimeRénov’, il est cependant indispensable que la copropriété renferme au moins 2/3 de résidences principales. En outre, avec MaPrimeRénov’, vous pouvez bénéficier d’un taux réduit de TVA à 5,5 %.

Lire aussi :  Bien choisir sa literie pour passer une bonne nuit de sommeil

Pour quels travaux demander MaPrimeRénov’ et la Prime Énergie ?

Les dispositifs MaPrimeRénov’ et la Prime Énergie sont destinés au financement des travaux qui favorisent l’amélioration de la performance énergétique d’un logement. Vous pouvez donc demander la Prime Énergie (jusqu’au 31 décembre 2021) et MaPrimeRénov’ pour installer ou renforcer le système d’isolation des murs, des planchers, des combles ou de la toiture. Outre l’isolation thermique qui permet d’éviter considérablement les déperditions énergétiques, la pose d’un chauffage performant est également éligible à MaPrimeRénov’ et à la Prime Énergie. De même, vous pouvez demander ces aide pour l’installation :

  • de pompes à chaleur destinées à la production d’eau chaude sanitaire,
  • d’échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermique, sauf les capteurs horizontaux,
  • de régulateurs de température,
  • d’appareils hydrauliques de chauffage consommant de la biomasse.

De façon générale, pour bénéficier d’une aide à la rénovation, vous devez faire réaliser les travaux par un artisan labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Cependant, à titre d’expérience, en 2021-2022, une dérogation est faite pour certains travaux éligibles à MaPrimeRénov’. Il s’agit des travaux d’isolation des combles, des parois opaques ou vitrées, de la pose d’équipements de chauffage, etc. Selon la réglementation encadrant cette aide, il est nécessaire qu’un audit thermique soit réalisé avant les travaux de rénovation. Puisqu’elle est directement financée par l’État, MaPrimeRénov’ s’avère plus exigeante.

Comment avoir MaPrimeRénov’ ?

Pour obtenir le dispositif d’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov’, vous devez en faire la demande en ligne. Pour ce faire, rendez-vous sur le site officiel dédié à cette fin, à savoir www.maprimerenov.gouv.fr pour créer un compte. Aussi, vous devrez fournir des informations sur votre logement, le revenu fiscal de référence du foyer, le type de travaux prévus et les entreprises sollicitées. En dehors des renseignements que vous aurez fournis, il vous faudra télécharger vers le site des documents justificatifs dont :

  • une pièce d’identité,
  • votre dernier avis d’imposition,
  • le devis des travaux,
  • votre relevé d’identité bancaire,
  • des pièces prouvant votre quote-part en cas de copropriété.

Lorsque votre dossier est déposé, son éligibilité sera étudiée par un agent administratif. S’il est accepté, la confirmation vous sera notifiée. Dans le cas contraire, vous pourrez être contacté pour donner des informations supplémentaires ou ajouter des justificatifs. Quand les travaux de rénovation énergétique seront terminés, l’entreprise prestataire devra vous remettre la facture. Cette facture donnera les détails des travaux effectués, leur coût hors-taxe et avec la TVA. Vous devrez ensuite scanner ou photographier la facture et l’enregistrer dans votre espace MaPrimeRénov’. Après cette étape, un message vous sera envoyé pour notifier la validation du virement du montant de la prime sur votre compte bancaire. Vous devrez recevoir la somme quelques jours après la notification.

Lire aussi :  Isolation : par l'extérieur ou l'intérieur ?

prime energie ; prime renov ; aide a la renovation

Quels sont le montant et le plafond de MaPrimeRénov’ ?

Le montant de l’aide à la rénovation thermique Ma Prime Rénov’ n’est pas standard. Il est forfaitaire et calculé en fonction notamment du revenu fiscal du foyer et du gain écologique obtenu grâce aux travaux. Il a été mis en place des plafonds qui sont catégorisés en 4 principaux profils correspondant à autant de couleurs. Il y a donc :

  • MaPrimeRénov’ bleu,
  • MaPrimeRénov’ jaune,
  • MaPrimeRénov’ violet,
  • MaPrimeRénov’ rose.

Voici les plafonds des montants en dehors de l’Ile-de-France :

Nombre de personnes
dans le ménage ou foyer fiscal

MaPrimeRénov’
bleu

MaPrimeRénov’
jaune

MaPrimeRénov’
violet

MaPrimeRénov’
rose

1

Jusqu’à 14 879 €

Jusqu’à 19 074 €

Jusqu’à 29 148 €

Supérieur à 29 148 €

2

Jusqu’à 21 760 €

Jusqu’à 27 896 €

Jusqu’à 42 848 €

Supérieur à 42 848 €

3

Jusqu’à 26 170 €

Jusqu’à 33 547 €

Jusqu’à 51 592 €

Supérieur à 51 592

4

Jusqu’à 30 572 €

Jusqu’à 39 192 €

Jusqu’à 60 336 €

Supérieur à 60 336 €

5

Jusqu’à 34 993 €

Jusqu’à 44 860 €

Jusqu’à 69 081 €

Supérieur à 69 081 €

Par personne supplémentaire

+ 4 412 €

+ 5 651 €

+ 8 744 €

+ 8 744 €

Les plafonds du montant de Ma Prime Rénov’ en Île-de-France se présentent comme suit :

Nombre de personnes
dans le ménage ou
foyer fiscal

MaPrimeRénov’
bleu

MaPrimeRénov’
jaune

MaPrimeRénov’
violet

MaPrimeRénov’
rose

1

Jusqu’à 20 593 € €

Jusqu’à 25 068 €

Jusqu’à 38 184 €

Supérieur à 38 184 €

2

Jusqu’à 30 225 €

Jusqu’à 36 792 €

Jusqu’à 56 130 €

Supérieur à 58 130 €

3

Jusqu’à 36 297 €

Jusqu’à 44 188 €

Jusqu’à 67 585 €

Supérieur à 67 585 €

4

Jusqu’à 42 381 €

Jusqu’à 51 597 €

Jusqu’à 79 041 €

Supérieur à 79 041 €

5

Jusqu’à 48 488 €

Jusqu’à 59 026 €

Jusqu’à 90 496 €

Supérieur à 90 496 €

Par personne supplémentaire

+ 6 096 €

+ 7 422 €

+ 11 455 €

+ 11 455 €

Rappelons que le profil MaPrimeRénov’ a été établi spécialement pour fixer le plafond en cas de copropriété. Pour connaître votre profil et la somme que vous recevrez, vous pouvez utiliser le simulateur Simul’Aid€s. Aussi, le recours à un conseiller en rénovation énergétique vous permettra de faire les meilleurs choix pour économiser de l’énergie.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *