Si les femmes ont tendance à aller régulièrement chez le coiffeur, les hommes côtoient moins les salons de coiffure. Ils peuvent toutefois bénéficier de prestations pour prendre soin de leur barbe. En effet, prendre rendez-vous chez un barbier peut avoir de nombreux bénéfices. Voici quelques indications pour vous aider à faire le bon choix.

 Le rôle du barbier

Si vous souhaitez prendre soin de votre barbe, il est préférable de faire appel à un professionnel afin d’être sûr que vous puissiez bénéficier de soins bien réalisés avec des produits de qualité. Vous pourrez trouver des spécialistes un peu partout en France et dans chaque département. Par exemple, il est possible de trouver un coiffeur barbier dans le 88. Généralement, ce professionnel exerce son métier dans un salon de coiffure pour hommes.

Si vous vous rendez dans un tel salon, vous pourrez bénéficier d’une grande quantité de prestations :

  • couper et entretenir les cheveux
  • raser avec un rasoir coupe-choux et blaireau
  • tailler et mettre en forme barbe et moustache
  • adapter la barbe, bouc ou moustache à la morphologie du client
  • appliquer des gommages, masques, crèmes de soin
  • conseiller le client pour l’entretien de sa barbe, moustache et peau

Les prix varient en fonction du salon et du professionnel. Par exemple, la taille de la moustache peut varier de 5 à 10€. Si vous souhaitez un rasage traditionnel, il faudrait compter au minimum 30€. Vous pouvez vous renseigner ou demander un devis auprès de votre barbier.

Le côté vintage

Le métier de barbier a longtemps été en vogue, puis a vite été devenu obsolète. Avec l’arrivée des modes hipster, la barbe est revenue à la mode et est devenu un véritable accessoire tendance. Toutefois, il faut que la barbe soit bien soignée et bien taillée. C’est à partir de là que le métier de barbier est revenu sur le devant de la scène. De plus en plus d’hommes font appel aux services de professionnels pour tailler leur barbe ou lui administrer des soins.

Aussi, ce métier est accessible via une spécialisation dans beaucoup d’écoles de coiffure. Cela permet aux personnes qui souhaitent exercer dans un salon de coiffure d’avoir une sorte de double spécialité. Cette formation est de plus en plus demandé par les étudiants en esthétique. Il faut savoir qu’aujourd’hui il n’y a que très peu de femmes qui pratiquent le métier de barbier, sans doute par tradition. La discipline reste donc pour le moment presque exclusivement masculine.

Ne manquez pas nos autres contenus :