Quel est le mois le plus compliqué de la grossesse ?

Avoir un enfant de ses entrailles est le désir ardent et le rêve de toute femme. Néanmoins, la réalisation de ce vœu doit forcément passer par l’étape de la grossesse, un phénomène redoutable pour la plupart des femmes. Entre inconfort, douleurs et complications, certains mois de la grossesse sont très difficiles à vivre et plus encore pour certaines femmes. Il est donc question dans cet article de savoir quel est le mois le plus compliqué de la grossesse.

Le premier trimestre : entre joie et calvaire

L’absence des règles et les nausées font partie des premiers signes annonciateurs de l’existence d’une grossesse. Néanmoins, il faut quelques semaines encore pour constater l’apparition des premiers signes de la grossesse. Ceux-ci, souvent désastreux peuvent se compliquer dès le premier mois. La survie de la grossesse passe par là aussi.

Lors des premières semaines, les changements sont surtout physiques, la femme ressent principalement une grande fatigue associée à une envie irrépressible de dormir. Les symptômes ressentis sont assez évidents :

  • Le gonflement des seins et les douleurs y afférentes
  • Les nausées qui apparaissent au moment du réveil
  • des vertiges ou des étourdissements temporaires

Les désagréments s’intensifient à partir du deuxième mois. Certaines femmes commencent à se poser des questions concernant leur poids en s’inquiétant de ne pas en prendre. D’autres se plaignent de souffrir de rougeur ou de saignements des gencives.

Les premiers mois sont souvent les plus difficiles pour la femme, car à cette étape, une multitude de changements hormonaux s’opèrent. Les hormones sécrétées sont véritablement abondantes lors de la grossesse opérant une interaction entre elles. Des déséquilibres émotionnels surviennent à cause de certaines de ces hormones créant ainsi, une ultra sensibilité chez ces femmes. C’est ainsi que l’on peut observer des bouffées d’angoisses, du stress, une tendance à la dépression, de l’euphorie, des troubles du sommeil, des changements d’humeur et des émotions vacillant entre la joie de la grossesse et l’anxiété liée à l’accouchement. Vers la fin du troisième mois, certains de ces symptômes disparaissent progressivement.

Lire aussi :  Comprendre et traiter la calvitie frontale

Quel est le mois le plus compliqué de la grossesse ?

 

Le sixième mois : période plus difficile pour d’autres femmes

Beaucoup de femmes enceintes craignent le revers lié aux changements du corps durant la grossesse comme le fait de ne plus susciter du désir auprès de leurs maris par exemple. Presque tous les couples constatent que leurs relations sexuelles changent pendant la grossesse. Entre la peur de faire mal au fœtus, de provoquer une fausse couche ou un accouchement prématuré, l’intimité du couple s’en retrouve partiellement affecté. En effet, à partir du sixième mois, la lourdeur s’installe progressivement ainsi que la fatigue conduisant à une absence d’envie sexuelle.

La grossesse n’est pas un long fleuve tranquille et toutes les femmes ne sont pas égales devant les symptômes de la grossesse. La période complication pour la majorité des femmes s’observe dans les trois premiers mois. L’accouchement qui est le dénouement heureux de ce phénomène agrémenté des cris du nouveau-né fait oublier toutes ces tortures énumérées ci-dessus. Tout devient désormais un vieux souvenir et c’est le début d’une aventure riche en émotions pour la nouvelle maman. Comme pour dire « après la pluie, c’est le beau temps ».

 

By Clement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *