Qu’est-ce que le métabolisme ?

Qu’est-ce que le métabolisme ?

10 avril 2019 0 Par Nicolas
Qu’est-ce que le métabolisme ?
5 (100%) 1 vote[s]

Le métabolisme est un ensemble de processus de transformations bio chimiques et physico-chimiques qui se produisent dans les cellules d’un organisme vivant. Ces processus sont interdépendants. C’est le métabolisme qui permet aux cellules de maintenir leur structure, de se reproduire et de répondre aux divers stimuli. Ainsi, nous allons essayer d’expliquer le métabolisme humain au moyen de cet article !

 

L’anabolisme et le catabolisme : deux processus issus du métabolisme biologique

Il faut savoir que le métabolisme est constitué de deux processus opposés :

L’anabolisme

L’anabolisme est un processus de construction des éléments qui constituent votre corps. Par exemple, le processus anabolique est indispensable pour fabriquer du muscle ou pour réparer des cellules abîmées. Autrement dit, c’est la synthèse des éléments dont les cellules ont besoin pour fonctionner. Ce processus est maintenu par l’apport en protéines, en glucides et en lipides.

Le catabolisme

À l’inverse de l’anabolisme, le catabolisme est un processus de destruction des cellules dû à un besoin de l’organisme en énergie. Par exemple, le jeûne, l’effort physique et la famine sont cataboliques. C’est également le cas pendant la nuit, parce que vous cessez de vous alimenter. Ainsi, lors d’un processus catabolique, vous libérez une certaine quantité d’énergie qui peut être utilisée par vos cellules ou qui peut être provisoirement stockée sous forme de composés chimiques énergétiques.

En effet, le terme « métabolisme » est souvent employé pour désigner les dépenses énergétiques d’une personne. Il existe 3 facteurs qui peuvent l’influencer : le métabolisme de base, l’activité physique et/ou intellectuelle et la digestion. Il est donc possible d’augmenter son métabolisme en tenant compte de ces 3 paramètres.

Bon à savoir : il semble important de souligner qu’il existe d’autres facteurs tels que le tabagisme, l’alcoolisme, le caféisme ou encore la lutte contre le froid qui influencent également votre métabolisme. Cependant, les trois facteurs, énoncés plus haut, font l’objet de nombreuses études.

Le métabolisme de base

Le métabolisme de base correspond au minimum d’activité nécessaire pour assurer les fonctions vitales. Ces derniers concernent l’activité musculaire, le fonctionnement des organes, le renouvellement des cellules, etc. Il dépend de nombreux paramètres dont le sexe, le poids, l’âge, la taille. C’est pourquoi, par exemple, les hommes consomment plus de calories que les femmes. Et pour cause, leur musculature est plus développée.

Ce sont les paramètres pris en compte dans le calcul du métabolisme basal. Toutefois, il faut également prendre en compte les habitudes alimentaires, l’état physiologique de la personne (grossesse, émotion, etc.), et bien d’autres encore. Ce qui rend difficile l’estimation de sa juste valeur. Pour mieux vous faire comprendre, ce guide complet sur le métabolisme peut vous aider.

Nous allons prendre seulement quelques exemples pour mieux vous expliquer :

  • Le métabolisme de base d’un homme de 35 ans ayant 70 kg et mesurant 1 m 75 est de 1665 kcal. Par contre, pour une femme du même âge ayant 60 kg et mesurant 1 m 65 est de 1370 kcal.
  • Le métabolisme basal est d’environ 60 à 70 % des dépenses énergétiques si vous êtes une personne peu active physiquement.

Il faut également noter que le métabolisme basal peut augmenter très vite lorsque vous êtes jeune, mais se stabilise vers l’âge adulte (entre 20 à 30 ans). Au-delà de cette période, le métabolisme baisse progressivement de 2 % tous les 10 ans à partir de la quarantaine. Ceci est dû à la fonte musculaire.

Tout cela pour vous dire que le métabolisme est un processus complexe. Bien que le calcul du métabolisme basal repose sur la taille, le sexe, l’âge et le poids, il existe d’autres facteurs qui viennent l’influencer. Le métabolisme repose sur le principe de Lavoisier : « rien ne se perd, rien ne se crée et tout se transforme ». Ce qui n’est pas consommé sera stocké et vice-versa. L’énergie venant de l’extérieur par le biais de l’alimentation est transformée soit en masse graisseuse ou musculaire, soit en énergie (renouvellement des cellules, maintien de la température corporelle, etc.)

Pour terminer, si vous voulez donc rester svelte, il faut trouver le juste équilibre entre les calories absorbées et les calories dépensées (la valeur du métabolisme). Vous avez deux possibilités : soit vous réduisez les calories absorbées à travers un régime alimentaire, soit vous augmentez les dépenses énergétiques en brûlant plus de calories à travers de l’activité physique.