Bébé pleure constamment : que faire ?

A la fin de chaque année, tous les pays au monde font le bilan sur le taux de natalité, et de mortalité. La France ne dérobe pas à cette loi naturelle qui s’est imposée à tous au fil du temps. Le volet qui nous concerne ici, est la naissance. L’année dernière, les hôpitaux français ont enregistré un taux faible de naissance. Et si l’on se réfère aux statistiques de ces dix dernières années, l’année 2019 a été celle ayant enregistré le plus faible taux. Mais puis qu’il y a eu au moins des bébés qui sont nés, il y a toujours des prénoms qui sont attribués. Exigés par la législation, l’attribution d’une identité dont le ou les prénoms sont une obligation à laquelle nulle ne saurait soustraire tant qu’il y aura des enfants. Toutefois, chacun est libre de choisir le prénom qu’il veut pour son enfant. En 2019, quels sont les prénoms les plus attribués ?

Les prénoms, une histoire de culture

Relavant de la culture d’un pays à un autre, d’un continent à un autre, le prénom donné à un enfant par ses parents ne l’est pas au hasard. Il y a plusieurs raisons qui poussent les géniteurs d’un enfant à donner X ou Y à un enfant comme prénom. Voici quelques raisons.

  • Amitié : Par amitié, les parents peuvent donner le prénom d’une personne chère à eux ou qu’ils considèrent beaucoup à leur enfant en guise de souvenir du non vieux temps, des bons moments passés ensemble, de ce qui les a liés à cette personne un jour. Décédé ou vivant, c’est une manière donc à ces parents de dire ‘’Je ne t’oublierai jamais’’. Cette amitié peut ne pas être d’une longue durée. Cette personne peut être juste quelqu’un qui leur a rendu service, un service très important qui aurait pu foirer sans l’aide de ce dernier.
  • En souvenir d’un parent proche décédé : Il n’est pas rare de voir les petits fils portés les prénoms de leurs grands-pères ou grand-mères. C’est d’ailleurs monnaie courante de rencontrer ces genres de prénoms dans la vie. Le lien de parenté a une importance capitale pour tous. Mais dans certaines cultures, elle est plus accrue. En Afrique ou en Amérique du Sud par exemple, la notion de la grande famille, de la famille élargie ou de la collectivité est très respectée. Ainsi, pour honorer la mémoire d’un parent, et très souvent ce sont les grands-parents, les prénoms de ces personnes sont donnés à un enfant de la famille.
  • Les noms des héros de film : En suivant des films cultes et mythiques, certains noms des acteurs séduisent les parents pour diverses raisons. Pour certains, la mission assignée au héros du film est tellement sympathique et noble qu’il finit par gagner le cœur de tout le monde. De cette observation, certains parents peuvent décider de donner ce prénom à leurs enfants. Il peut aussi s’agit d’un nom qui sort de l’ordinaire et qui ait plus aux géniteurs. Dans l’un ou dans l’autre des cas, le prénom vient d’un personnage imaginaire.
  • Les noms composés : Certains parents décident de faire une combinaison de noms et prénoms aussi. Le papa peut ainsi prendre une partie de son prénom, l’ajouter à une autre partie de celui de la maman pour en faire un. C’est aussi une solution de prénom.
  • Les noms religieux : Dans les quatre coins du monde, la religion joue un grand rôle dans le quotidien de plusieurs personnes. La foi est le socle de plusieurs familles. On retrouve ainsi donc logiquement des prénoms qui ont rapport à la croyance religieuse de chaque parent. Pour certains, c’est d’ailleurs le moyen le plus simple de ‘’bénir’’ leurs enfants. Les prénoms du coran, de la bible ou issus de n’importe quelle religion ayant une signification bien précise, les parents, en les donnant aux enfants pensent souvent à la bénédiction sur la personne (du livre saint par exemple) qui avait porté le même prénom. C’est ainsi que nous avons des prénoms comme Mathieu, Mathias, Mahomed, Djibril, etc.
Lire aussi :  Cardan de voiture : ce qu’il faut savoir avant de le changer

Les prénoms les plus utilisés en 2019

Les prénoms étant différents d’un sexe à un autre, nous allons donc y aller catégorie par catégorie. Voici le top 10 des prénoms les plus attribués en 2019.

  • Chez les Filles : En haut du podium, c’est le prénom Emma qui règne en maitre. Il a détrôné le prénom Louise qui est arrivé en second position cette fois-ci selon l’Officiel des prénoms 2019 (Editions Firts). Au cours de l’année 2019, les prénoms se terminant pas la lettre « a » a reçu une cote aussi. Ainsi viennent les prénoms comme Léa, Milla, Lina ou encore Anna. Il y a aussi eu une préférence pour des prénoms ayant rapport avec la nature avec les prénoms tels que Jade, Ambre, Rose, etc.
  • Chez les hommes : Au niveau des hommes, le prénom Louis a connu un grand saut, sans doute à cause du troisième « baby royal » né en Angleterre de Kate Middleton et du Prince William. 7e en 2018, il n’est que 2e, mais a connu une ascension fulgurante. Les prénoms se terminant par « o » sont de moins en moins utilisés en revanche en 2019. On peut citer dans le lot les prénoms Timéo, Théo et Enzo. Toutefois, les prénoms comme Hugo et Léo sont encore en vogue.

Récapitulatif des prénoms donnés

Les prénoms ayant été plus donnés aux enfants sont Emma, Camille, Louise, Léa, Ambre, Agathe, Jade, Julia, Mila ou encore Alice chez les filles et Louis, Gabriel, Léo, Mael, Paul, Hugo, Valentin, Gabin, Arthur ou encore Théo.

Quel que soit ce qui se passera, certains prénoms auront la faveur de la population plus que d’autres et cela peut varier d’une année à une autre. Pour l’année 2019 en France par exemple, c’est les prénoms les plus utilisés sont Emma, Louise, Louis, Gabriel ou encore Mila et Mael. Certains de ces prénoms reviendront surement en 2020 et d’autres disparaitront de ce top.

Lire aussi :  Quels avantages as-t-on grâce au recyclage ? 

 

 

By Clement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *