Les meilleurs conseils pour retapisser un fauteuil soi-même

Les meilleurs conseils pour retapisser un fauteuil soi-même

29 janvier 2019 0 Par Nicolas
Les meilleurs conseils pour retapisser un fauteuil soi-même
5 (100%) 1 vote[s]

Pour refaire la décoration de sa maison, il suffit parfois de rénover un meuble et le tour est joué ! Cela permet à la fois d’obtenir exactement le modèle et les motifs que l’on souhaite, mais également de faire des économies conséquentes. D’ailleurs, la récupération et la restauration des meubles sont les tendances du moment lorsqu’il s’agit de décoration. Pour un style néo-vintage ou contemporain, ces éléments sont devenus des musts-have !

Ce qu’il faut vérifier avant de se lancer dans l’aventure

Retapisser un fauteuil c’est comme lui donner un second souffle de vie. Il sera entièrement transformé, du moins de l’extérieur. Toutefois, avant de prendre soin de son meuble, quelques points sont à prendre en compte, dont le principal critère est l’état général de ce dernier. Il faudra penser à vérifier son garnissage, la stabilité de ses pieds et de ses sangles. Si ces éléments de base sont intacts, l’on passe à la rénovation.

Une fois l’inspection des pièces achevées, il faudra ensuite penser à chercher un bon tissu d’ameublement. Cet élément est important dans la mesure où l’idée n’est pas de recommencer l’opération de rénovation quelques mois après. En outre, le choix du tissu conditionne la réfection du meuble. Pour un reflet optimal, il n’y a rien de mieux que le cuir. Pour allier le fait de donner une nouvelle vie à votre intérieur et celui de faire des économies, on privilégie le simili cuir, les tissus en bachette ou en velours ou encore, les tissus sergés. Quant à ceux à motifs, ils demandent plus de retouche durant l’habillage. Le choix du revêtement dépendra du style que vous recherchez, ou celui de la pièce où vous désirez l’installer une fois rénovés.

Pour retapisser, il faut se munir de bons matériels comme le marteau ramponneau par exemple. Spécialement destiné à de la tapisserie, il se reconnait avec son manche à vois, terminé par une tête de cuivre et une tête pour enfoncer les semences de 12 mm. Ces dernières sont des clous pour la restauration de meubles en tissus. Outre le marteau, le pied-de-biche est un outil indispensable pour extraire les semences et des ciseaux de couture pour découper nettement le tissu d’ameublement. Enfin, des clous décoratifs peuvent vous être utiles pour la finition.

Retapisser un fauteuil, les étapes à suivre

Rénover un fauteuil n’est pas chose aisée. Le travail peut prendre beaucoup de temps et d’énergie aux novices dans le domaine de la tapisserie. La première étape serait de retirer l’ancien tissu du meuble. Il est fortement déconseillé de poser le nouveau tissu sur l’ancien. Une fois ce dernier enlevé, il faudra penser à vérifier les fixations. Si elles sont défectueuses, mieux vaut directement les remplacer par des neuves.

Une autre étape essentielle à la rénovation d’un fauteuil est le retrait du galon. Il s’agit d’une bande de laine, de tissus d’argent ou de tissus d’or, dans de rares cas. Cet élément est situé sous le siège, et se retire facilement. S’il est fixé par des agrafes ou des petits clous, il faudra se munir du marteau ramponneau. Il arrive que le galon se trouve sur plusieurs parties du fauteuil : accoudoir, assise et dossier. Dans ce cas, il convient de retirer toutes les semences afin de gagner du temps.

Une fois ces éléments enlevés du meuble, la prochaine étape consiste à le recouvrir avec le nouveau tissu. Il faudra alors prendre les mesures du dossier du fauteuil, en prenant compte des dimensions de l’assise et des accoudoirs. Ici, il n’est pas nécessaire de mesurer au millimètre près chaque partie, selon l’élasticité du tissu choisi.

Une fois les dimensions relevées, il faudra découper les tissus un par un, avec plus de précision cette fois. Ces pièces devront correctement s’adapter à chaque partie du meuble. La prochaine étape, qui est la plus facile, est l’habillage du meuble. Afin de simplifier la fixation du tissu, déposez grossièrement chaque semence sur le ce dernier. Vous aurez une vision globale des travaux à faire.

Après avoir effectué cette étape, vous pouvez fixer plus fortement les semences à l’aide du marteau ramponneau et libérer les points de fixation. Si vous devez faire des ajustements, vous pouvez retirer facilement les semences fixées grâce au marteau. Il est conseillé de bien tendre le tissu avant de fixer les clous pour éviter les plis. Une fois que vous êtes satisfait du résultat, remplacez les semences par des clous définitifs.

Recouvrir les accoudoirs d’un fauteuil est une étape assez compliquée pour un novice. En effet, le tissu devra parfaitement épouser la forme arrondie du fauteuil. Sur chaque accoudoir, il faudra replier le tissu à l’assise et former un angle droit tout en le maintenant provisoirement avec une semence. Afin d’obtenir un résultat optimal, il est conseillé de vous munir d’une paire de ciseaux de coutures, et de découper une partie du tissu si besoin est.

Pour recouvrir le dossier, les étapes à suivre seront plus simples, car il faudra maintenir l’empiècement avec des semences, en le tirant vers le bas. Il faut faire attention à ce que les angles soient bien formés et que le tissu ne déborde pas. À défaut, il faudra recommencer l’opération, jusqu’à obtenir un résultat parfait.

Comment réaliser les finitions ?

Une fois le tissu d’ameublement correctement déposé et fixé sur le meuble, vous pouvez passer par l’étape de la finition. Commencez par découper les bouts de tissus qui dépassent sur chaque bord. Pour ce faire, il est important de ne pas dépasser plus d’un centimètre des semences fixées. Cette partie du tissu vous aidera à masquer la découpe. Il faudra le replier et le rebattre à l’intérieur.

Si vous êtes satisfait du résultat, remplacez les semences que vous avez fixées, par des clous décoratifs. Cela procurera plus de nouveauté à votre fauteuil. N’omettez pas l’étape de l’essayage. Durant cette étape, vérifiez le tissu s’il n’est pas trop tendu et risque de déchirer lorsque quelqu’un s’assied dessus. Enfin, si le meuble possède des parties en bois, pensez à les poncer et les lasurer. Grâce à cela, l’ensemble des parties du fauteuil sera flambant neuf. Le meuble aura réellement une nouvelle vie et gagnera une meilleure place dans votre maison.