Si on fait le calcul, en dormant 7 à 8h par jour, on passe environ la moitié de notre vie à dormir. Une bonne literie est alors essentielle pour profiter d’une bonne qualité de sommeil et de facto une bonne qualité de vie. Un matelas confortable réduira le nombre de micro-réveils pour une meilleure détente des muscles. Il apportera aussi le confort et le maintien nécessaire pour éviter que la colonne vertébrale ne se déforme. L’enjeu est alors de taille. Mais comment bien choisir son matelas ? Il existe pour cela différents critères auxquels on peut s’intéresser pour trouver la perle rare.

Quand faut-il changer de matelas ?

Avant d’investir dans un nouveau matelas, il est utile de s’intéresser à la réelle utilité de cet achat. Quand faut-il vraiment acheter une nouvelle literie ? Il faut avant tout connaître l’âge de votre cher matelas. S’il date de plus de 10 ans, il serait temps d’envisager de le renouveler. Au bout d’un certain nombre d’années, il aura en effet tendance à perdre en performance.

Un certain inconfort, voire des douleurs dorsales au réveil devraient vous mettre la puce à l’oreille. Il y a également les signes d’usure comme les irrégularités (bosses, creux, bords inégaux…). Si vous commencez de plus en plus à ressentir les ressorts de votre matelas ou qu’il garde votre empreinte au réveil, il est conseillé de le changer.

Sachez que changer de literie au bout d’une dizaine d’années est aussi une question d’hygiène. En effet, chaque individu perd environ 1/2 litre d’eau chaque nuit, qui est absorbée par le matelas. Et votre mal de dos qui s’aggrave vous poussera de plus en plus à procéder au changement qui s’impose.

Pour remédier à cela, il existe des matelas conçus avec une vraie approche scientifique. Vous pouvez voir les produits Bultex sur cette page, avec des matelas en mousse de haute qualité adaptés au confort de tous les dormeurs.

Choix de matelas

Les critères pour choisir un matelas

Il est important de s’intéresser à plusieurs critères pour déterminer le matelas fait pour vous.

Le confort d’accueil du matelas

L’accueil est constitué par le garnissage du matelas. On parle alors de confort d’accueil, correspondant au premier contact entre le matelas et le corps. Un bon confort d’accueil est essentiel. Il améliore la circulation sanguine et limite les points de pression, ce qui a pour effet de réduire les mouvements fréquents.

Lire aussi :  Le store banne : une solution idéale pour votre terrasse

L’accueil peut être moelleux, très moelleux ou tonique, selon le garnissage. Un garnissage synthétique, à base de mousse de fibre ou de fibres creuses, donnera par exemple un accueil tonique. Un garnissage naturel avec du coton, de la laine, de la soie ou du cachemire conférera de son côté un accueil moelleux.

Si vous aimez la fermeté, optez pour un garnissage tonique. Si à l’inverse vous souhaitez un lit très douillet, un garnissage moelleux est fait pour vous. La quantité de garnissage est toujours indiquée en g/m² sur la fiche produit. Il est conseillé d’opter pour un garnissage épais et de qualité pour profiter d’un maximum de confort.

La fermeté du matelas

Certaines personnes pensent qu’il faut un matelas dur et offrant une bonne fermeté pour bien dormir. Pourtant, il n’est pas toujours conseillé de dormir sur un matelas trop ferme, car cela exerce des points de pression excessifs sur les parties du corps qui se retrouvent en contact avec le matelas. Les épaules et les hanches se retrouvent en première ligne. Cela peut aussi gêner la circulation sanguine, altérant votre qualité de sommeil.

A contrario, il n’est pas non plus conseillé d’opter pour un matelas trop souple. Le corps a en effet tendance à s’enfoncer dans le matelas, notamment au niveau du bassin. Résultat : on est gênés dans nos mouvements et l’évacuation de la transpiration ne se fait pas non plus de façon optimale.

Alors que choisir ? Le mieux est de trouver un bon compromis. Le meilleur matelas est en effet celui qui absorbe les mouvements, tout en offrant un multisoutien.

Au final, tout dépend du poids et de la taille de chacun. À titre d’exemple, pour une personne qui mesure entre 1m60 et 1m70 :

  • Si vous pesez moins de 60 kg, un matelas mi-ferme est conseillé ;
  • Si vous pesez entre 61 à 90 kg, optez pour un matelas ferme ;
  • Et au-delà, il vaut mieux se tourner vers un matelas très ferme.
Lire aussi :  Entretien et aménagement de votre espace vert par un spécialiste

L’âme du matelas

L’âme du matelas contribue également au confort d’accueil. Il s’agit du cœur même du matelas. Vous pouvez opter pour un matelas à ressorts ensachés, conçus en fil d’acier en spirales. Il offre un accueil tonique. En recevant votre poids, les ressorts vont se comprimer puis repousser continuellement le corps, avec une sensation de rebond.

Vous avez également la possibilité de vous tourner vers un matelas en latex, offrant un accueil moelleux, dû à la grande élasticité du matériau. La mousse est un bon compromis entre les deux, alliant la tonicité du ressort et le moelleux du latex.

L’indépendance de couchage

C’est également un critère important. Elle correspond notamment aux dimensions de votre matelas. Sachez que plus votre lit sera large, plus vous serez à l’aise. C’est notamment valable pour les personnes qui dorment en couple.

La largeur minimale pour deux personnes est alors de 140 x 190, même si la tendance actuelle nous pousse à nous tourner vers les modèles king size américains, plus longs et plus larges. Pour un confort optimal, un matelas entre 160 x 200 « voir le 180 x 200 est le plus adapté.

Le piquage du plateau

Ce dernier point ne constitue pas seulement un critère décoratif, mais contribue aussi à la durée de vie de votre matelas. En effet, le piquage évite que les garnissages ne se tassent en les cousant entre eux. Sachez alors que plus le piquage est serré, plus il pourra bien maintenir les garnissages en place. À l’inverse, plus le dessin sera aéré, plus le matelas offrira un accueil moelleux.

En plus d’être attentif aux différentes spécificités du matelas, il est aussi conseillé de l’essayer. C’est le confort d’accueil, ou la première sensation que vous ressentirez en vous allongeant dessus, qui est le plus important. Essayez au moins trois matelas pour trouver le bon.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *