La verrue, un réel problème pour l’esthétique et la santé

La verrue, un réel problème pour l’esthétique et la santé

8 février 2019 0 Par Nicolas
La verrue, un réel problème pour l’esthétique et la santé
5 (100%) 2 vote[s]

Vous avez déjà entendu parler de la verrue ? Ou pire, vous en avez déjà eu vous-même ? À première vue, c’est une partie de votre peau qui prend une couleur brune ou grise, et qui ressemble à une petite bosse. La plupart du temps, on la trouve sur les pieds, les mains, et même les parties génitales. Mais le plus désagréable, c’est lorsqu’elle apparait au niveau du visage.

Beaucoup de gens ont tendance à croire que la verrue est une maladie grave. Mais en vérité, la verrue n’est qu’une excroissance de la peau, tout à fait anodine, causée par le Papilloma Virus. Elle existe sous de nombreuses formes.

La plus populaire : la verrue plantaire

Comme son nom l’indique, la verrue plantaire se trouve sous les pieds. Rugueuse au toucher, elle est d’une couleur généralement grise. Mais puisque la plante des pieds est assujettie à un flux sanguin plutôt important, la verrue plantaire peut parfois virer au noir, et parfois elle peut même saigner.

La verrue plantaire est contagieuse. Les moments que vous passez dans les endroits publics vous exposent à risque élevé de contamination. Aussi, lorsque vous allez à la piscine par exemple, et que vous vous promenez pieds nus, vous pourriez emprunter les mêmes itinéraires qu’une personne présentant des verrues plantaires. Mais ne vous inquiétez pas, dans la plupart des cas, elle guérit d’elle-même.

La plus fréquente : la verrue vulgaire

C’est la forme de verrue qui touche le plus grand nombre de personnes. Elle peut affecter les adultes comme les adolescents, et même les plus jeunes. Rugueux et circulaire, son aspect est très semblable à la verrue plantaire. Sa couleur est toutefois blanchâtre, et ses surfaces d’apparition sont le dos, la main et les doigts.

En principe, la verrue vulgaire ne présente ni danger ni grande gêne. Si vous avez été contaminé par ce genre de grosseur, vous ne ressentirez même pas la moindre démangeaison. Seulement voilà, sa présence sur la peau suffira à vous mettre mal à l’aise. En effet, ce n’est jamais très esthétique d’avoir des petits bouts de peau qui trainent partout sur le corps !

La verrue vulgaire peut apparaitre sous les ongles. Dans ce cas, réveillez votre vigilance, car vous pourrez ressentir une petite douleur. Dans un cas comme dans un autre, si vraiment vous vous sentez mal à cause de la présence de ce genre de verrue, vous ferez tout aussi bien de consulter votre dermatologue. Il sera à même de vous prescrire un traitement adéquat.

Les plus gênantes : la verrue plane et la verrue génitale

La verrue plane possède une forme plus étendue. Totalement lisse et très discrète, elle s’installe le plus souvent dans le dos et sur le visage. Elle prend une couleur rosée, ce qui lui permet le plus souvent de passer inaperçue. En effet, son teint est pratiquement similaire à celle de la peau, qu’elle est quasiment indétectable !

La verrue génitale, c’est celle qui est de loin la plus embarrassante ! Contrairement aux autres verrues, le Papilloma Virus n’en est pas l’agent pathogène : c’est une infection sexuellement transmissible, et peut atteindre aussi bien les femmes que les hommes. La verrue vaginale est plus dangereuse pour les femmes, car elle favorise le cancer de l’utérus. Une visite systématique chez votre gynécologue est fortement conseillée !