cabinet avocat

Le cabinet d’avocat est une entreprise qui regroupe un certain nombre d’avocats pour informer, conseiller et accompagner une personne physique ou morale. La structure d’un cabinet est bien spécifique et impose certaines règles à respecter. Voici quelques informations pour mieux appréhender les particularités d’un cabinet d’avocat.

Pourquoi parle-t-on de cabinet d’avocat ?

Basons-nous sur le principal cabinet d’avocat sur Lyon pour en comprendre le fonctionnement. Il s’agit de plusieurs avocats qui désirent se regrouper pour proposer une pluralité d’activités juridiques. On parle de cabinet d’avocat, car c’est une structure qui invite des professions libérales à travailler ensemble. C’est pour cette raison que le statut est si particulier, car on parle d’un groupement non commercial de professionnels.

Les missions d’un cabinet d’avocat

Il possède plusieurs missions assez diverses. Les compétences sont d’ailleurs très différentes en fonction des avocats qui travaillent au sein du cabinet. Pour reprendre l’exemple de notre cabinet d’avocat sur Lyon afin d’illustrer nos propos, il propose des compétences en termes de :

  • Droit des affaires : les avocats gèrent les contentieux inhérents à l’activité de leurs clients entrepreneurs et peuvent défendre des dossiers.
  • Droit des sociétés : ils conseillent leurs clients pour la création d’une société ou pour la vente de fonds de commerce.
  • Droit de la famille : ils guident et établissent les procédures de séparation, de divorce ou s’occupent des dossiers de succession.
  • Droit commercial : ils élaborent les documents liés à des conditions de vente ou lancent des procédures de recouvrement.
  • Droit du travail : ils accompagnent leurs clients lors d’un licenciement ou d’un litige avec l’employeur.
  • Droit civil et assurances : ils ont aussi des compétences relatives à la responsabilité civile ou aux indemnités dues par une assurance.
  • Droit du sport : ils interviennent aussi sur toutes les questions relatives au droit des sportifs, établissent des contrats professionnels et conseillent les athlètes.
  • Droit immobilier : ils rédigent les baux, aident à la négociation d’un bien ou prennent le relais si une construction est sous le coup d’un litige.
  • Procédure collective : ils accompagnent les entrepreneurs sur un éventuel redressement ou pour une cession.
  • Droit bancaire : ils apportent les informations indispensables pour comprendre les garanties bancaires ou agissent aussi si leur client constate une faille concernant les TEG.

cabinet avocat

La grande diversité des compétences

Comme nous avons pu le constater, dans un cabinet d’avocat le panel des compétences est vraiment étendu. Certains avocats décident de se spécialiser en suivant leur formation ou en ne s’engageant que dans un certain type d’actions. Ainsi, des professionnels préfèrent se concentrer sur le droit commercial alors que d’autres privilégient les affaires de droit de la famille. On vous conseillera alors un avocat plutôt qu’un autre en fonction de l’affaire que vous avez à traiter.

Lire aussi :  Tout savoir sur le transport des personnes à mobilité réduite

Une structure bien spécifique

C’est ici une vraie particularité du métier d’avocat. Ce professionnel ne peut pas être salarié d’une entreprise, hormis d’un cabinet d’avocat. En revanche, un seul avocat peut également être le seul membre de son cabinet. Il est souvent accompagné d’une secrétaire pour les aspects administratifs.

La forme du cabinet

Pour fonder un cabinet d’avocats, il faut choisir une structure juridique. Les avocats ont le choix entre plusieurs formes juridiques :

  • La SCP (Société Civile Professionnelle) : elle est composée d’au moins deux avocats associés. Les dettes contractées au sein de la SCP sont liées aux biens personnels des avocats.
  • La SEL (Société d’Exercice Libéral) : c’est une société de capitaux et la rémunération de chaque avocat est liée aux statuts contrairement à la SCP dans laquelle les associés se partagent à parts égales les bénéfices.
  • Les structures de droit commun : c’est possible depuis la loi Macron datant de 2015. Le cabinet est donc sous le statut d’une SARL, d’une SA ou d’une SAS. La seule règle est qu’il ne soit pas reconnu comme SNC (commerce).
  • La SPE ( Société Pluriprofessionnelle d’Exercice) : c’est une société qui accueille des professionnels issus de milieux différents tels que les huissiers de justice, notaires ou encore expert-comptables. Les expertises sont ainsi plus diversifiées.

La hiérarchie à respecter au sein du cabinet

Il existe une vraie hiérarchie dans un cabinet d’avocat.

  • L’avocat associé : il a fondé le cabinet ou s’est associé par la suite. Il a un poids important dans les prises de décision.
  • L’avocat collaborateur : il travaille au sein du cabinet, mais n’est pas un associé de la structure. Il reste souvent indépendant et a la possibilité d’avoir sa propre clientèle en parallèle.
  • Les stagiaires : certains avocats sont encore en études et ont simplement le statut de stagiaire. Ils effectuent des stages professionnels pour valider leurs études. Ils ont alors signé une convention de stage avec le cabinet d’avocat.
Lire aussi :  Comment passer d'une micro-entreprise à une SASU ?

cabinet avocat

Comment bien sélectionner un cabinet d’avocat ?

Pour choisir un cabinet d’avocat, essayez de vous renseigner sur la réputation des professionnels qui y travaillent. Un grand cabinet d’avocat vous offrira bien sûr une expertise plus diversifiée. Vous pourrez confier votre dossier à un ou plusieurs experts. Ils auront aussi l’occasion de se consulter pour des points à détailler. L’avantage d’un cabinet d’avocat important est que la démarche ne sera sans doute pas la même. Bien souvent, les grandes structures s’engagent dans un service plus élaboré avec un conseil aux entreprises. Voici quelques critères pour vous aider à bien choisir.

Choisissez votre cabinet d’avocat en fonction de l’affaire à traiter

Renseignez-vous sur les compétences des avocats évoluant dans le cabinet. Avez-vous simplement besoin de conseils ou désirez-vous qu’un avocat vous défende devant un tribunal ? Ensuite, il faut estimer si vous avez besoin d’une expertise ou d’une spécialisation particulière. Il faudra alors que l’avocat qui vous suit ait obtenu la validation de son expérience et la réussite d’un examen professionnel.

Sélectionnez votre cabinet en fonction du lieu où il est établi

Cela dépend principalement de la nécessité de rencontrer un avocat spécialisé ou non. Si vous n’avez pas besoin d’une expertise spécifique, faites appel à un cabinet d’avocat proche de votre lieu de vie. Cela évitera des frais de déplacement pour les procédures au tribunal, ainsi que des frais de postulation pour pouvoir se présenter au barreau de votre région.

Si en revanche, vous recherchez un avocat spécialisé, ne vous focalisez pas sur le choix d’un avocat à côté de chez vous. Il vaut mieux parfois opter pour un cabinet d’avocat plus éloigné, mais avec les compétences recherchées.

La relation avec le cabinet d’avocat

C’est également un critère très important, car le contact avec votre avocat est primordial pour la réussite de vos démarches. Votre avocat doit être à votre écoute, mais aussi vous expliquer les particularités d’une loi ou vous expliquer clairement où en est votre projet. Il doit aussi rester disponible pour répondre à vos demandes, tout en comprenant que ne s’il ne vous répond pas immédiatement, c’est qu’il est simplement très occupé.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *