L’Allemagne est bien connue comme étant l’eldorado européen en ce qui concerne les voitures neuves. En effet, acheter son véhicule au pays de Goethe permettrait de profiter d’une économie allant jusqu’à 40 % du prix habituel, notamment en passant par un mandataire auto qui connaît bien le marché. Et ce ne sont pas les offres qui manquent !

Mais qu’en est-il de l’occasion, notamment dans le cas d’une Mercedes ? Est-il intéressant de se tourner de l’autre côté du Rhin pour s’offrir la voiture de ses rêves ?

Des prix attractifs dans l’occasion

Le premier critère que bien des acheteurs prennent en compte lors de l’achat d’une voiture est bien évidemment le prix. Ce n’est pas pour rien que l’on parle de dénicher LA bonne affaire. L’achat d’un véhicule d’occasion est bien évidemment plus intéressant au niveau du prix qu’une voiture neuve. Mais ça l’est d’autant plus si vous vous tournez vers le marché allemand. En effet, une telle opération permettrait de profiter d’une remise allant jusqu’à 30 % par rapport aux prix habituels. Et les occasions Mercedes n’échappent pas à la règle !

Bien au contraire, l’écart se creuse pour les modèles premium de ce type. S’il est possible d’obtenir des prix intéressants pour des modèles très répandus, comme une Golf récente par exemple, ils le sont d’autant plus pour les modèles haut de gamme. Il est donc plus qu’intéressant d’acheter sa voiture d’occasion en Allemagne si vous souhaitez vous procurer un modèle de gamme supérieure. Comme nous allons le voir un peu plus tard, l’aide d’un mandataire mercedes vous sera indispensable pour mener à bien votre projet.

Une pléthore d’offres

L’Allemagne n’est rien de moins que le plus grand marché automobile au niveau européen. À ce titre, il propose une multitude d’offres, que vous ne risquez pas de manquer en parcourant seulement quelques kilomètres. Il est alors facile de se laisser tenter. Il en est de même en ligne et notamment sur les sites spécialisés, où l’on ne compte plus le nombre de petites annonces en matière de voitures d’occasion. L’Allemagne est ainsi le paradis de l’occasion, notamment pour ceux qui cherchent de la gamme supérieure à prix accessible.

Néanmoins, si vous envisagez d’acheter de l’autre côté du Rhin, il ne faut pas oublier le coût financier que cela peut générer : les frais de déplacements en Allemagne, le temps passé sur place, les frais d’hébergement, les aspects administratifs, etc. L’opération ne sera pas vraiment intéressant sur le plan financier que si le coût total de l’achat et des déplacements est inférieur à l’achat d’un modèle d’occasion comparable en France. À vous de juger si les allers-retours en valent la peine. Sauf bien sûr si le modèle de vos rêves n’est pas disponible dans l’Hexagone.

Des voitures bien entretenues

Ce qui est aussi intéressant, c’est que les Allemands ont tendance à se séparer rapidement de leurs voitures pour acquérir des modèles plus récents. Acheter de l’occasion en Allemagne permet ainsi de profiter de véhicules de qualité. D’autant que nos voisins sont plutôt réputés pour bien entretenir leurs véhicules…

D’ailleurs, en toute logique, il est préférable d’acheter votre voiture dans son pays d’origine. Dans le cas d’une Mercedes, il vaut donc mieux l’acheter directement en Allemagne. Il en va de même pour une BMW, une Audi ou une Porsche, tandis qu’il est conseillé de plutôt acheter une Alfa directement en Italie par exemple.

Les pièges à éviter

Alors, peut-on réellement considérer que l’Allemagne est l’eldorado de l’occasion ? La réponse est oui, à condition d’éviter quelques pièges qui sont encore assez méconnus du grand public. Il faut notamment se montrer vigilant en ce qui concerne les équipements. Il n’est pas rare que le même modèle de voiture ne dispose pas des mêmes équipements lorsqu’ils sont distribués dans deux pays différents. Il est ainsi indispensable de comparer la liste des équipements au moment de l’achat, au risque d’avoir de mauvaises surprises, et notamment si vous comptez revendre le véhicule plus tard.

Autre sujet qui doit faire l’objet d’une certaine vigilance : la véracité du kilométrage. En effet, la manipulation du kilométrage ne fait pas vraiment l’objet de sanctions pénales dans certains pays et certains automobilistes n’hésitent ainsi pas à le trafiquer. Pour cela, ils échangent des compteurs déjà très kilométrés par des boitiers plus récents. La prudence est donc de mise. N’hésitez pas à réclamer le carnet d’entretien et de suivi du véhicule pour vérifier la cohérence entre les dates et le kilométrage indiqués.

Enfin, même si vous êtes à la recherche d’une bonne affaire, il faut se méfier des prix jugés trop bas. En effet, les fausses annonces et les arnaques ne sont pas rares.

Vers qui se tourner pour importer sa voiture d’Allemagne ?

Vous avez plusieurs options lorsque vous souhaitez importer une voiture d’occasion d’un autre pays de l’Union Européenne, et notamment l’Allemagne. Vous avez le choix de l’acheter à un particulier. Il existe pour cela de nombreuses plateformes de mise en relation entre vendeurs et acheteurs. Il reste que la langue peut constituer un élément de blocage et créer des incompréhensions et malentendus entre les deux parties, ce qui se traduira quasi certainement par une déception de votre côté au moment de la récupération.

Même problème si vous optez pour un achat auprès d’un concessionnaire allemand, même si c’est déjà plus rassurant de se tourner vers un professionnel. Surtout qu’au vu des différents pièges qui peuvent vous attendre, l’aide d’un pro est vivement recommandée dans ce genre d’opération. Les démarches administratives pour rapatrier le véhicule sur le sol français peuvent d’ailleurs être encore longues et fastidieuses si vous optez pour l’achat auprès d’un concessionnaire.

Opter pour un mandataire auto

Pour minimiser les risques lorsqu’on importe sa voiture d’occasion, et en même temps contourner cette barrière de la langue, il vaut mieux se tourner vers un mandataire auto. Il vous offre le choix pour les modèles, avec des prix 10 à 30 % inférieurs par rapport à un achat en France pour un modèle équivalent. Vous n’aurez d’ailleurs pas à vous déplacer outre-Rhin pour acheter du made in Germany.

Il facilite non seulement l’achat auprès du concessionnaire allemand, mais aussi les démarches administratives nécessaires. En effet, la mission du mandataire comprend en général la recherche, la prise d’informations, la négociation, la logistique de rapatriement et les démarches d’immatriculation provisoires. Si le coût du transport reste à la charge du client, il vous facilite déjà largement la tâche pour que vous puissiez vous offrir la voiture de vos rêves.

BRANDT Valentin

Créateur de Geekeries.fr. Référentiel de ressources WordPress en Français qui a vu le jour pour la toute première fois en 2007. Je publie régulièrement des plugins, des outils SEO, des ressources et de l'actualités pour améliorer votre expérience avec le CMS WordPress.

Ne manquez pas nos autres contenus :