Les palmiers artificiels apportent un style nouveau aux décorations d’intérieurs. Ils permettent également de réinventer et de sublimer tout aménagement extérieur. Ces plantes bénéficient d’un traitement spécial lors de leur fabrication, ce qui leur confère un aspect naturel et authentique. Elles sont composées de plusieurs éléments (feuilles, tronc…), existent en plusieurs modèles et peuvent être déplacées sans effort et à volonté. Tour d’horizon sur ces plantes dans cet article.

Pourquoi installer des palmiers artificiels dans sa maison ?

Les palmiers artificiels sont des objets de décoration faisant penser aux endroits tropicaux, mais aussi aux temps ensoleillés. Ils possèdent de nombreux avantages et peuvent être installés aussi bien en intérieur qu’en extérieur des maisons. Ils apportent à toute demeure ou à n’importe quelle décoration, une touche sensuelle, élégante, apaisante et accueillante. Plus encore, ils n’ont nullement besoin d’être arrosés, ne perdent aucune feuille et sont très simples à entretenir.

En outre, l’avantage des faux palmiers est qu’ils ne peuvent être dévorés ou détruits par les animaux de compagnie. Ils ont une formidable durée de vie et n’ont aucunement besoin d’être nourris. D’un autre côté, sachez que les plantes artificielles palmier peuvent être posées n’importe où et que leur installation se déroule sans problème majeur.

Comme vous pouvez le remarquer, les palmiers artificiels offrent d’énormes possibilités en termes de décoration. Ils peuvent donc égayer toutes vos pièces, et même vous rendre la vie très facile.

Où installer les palmiers artificiels ?

Les palmiers artificiels peuvent être installés n’importe où dans les maisons ou appartements. Vous pouvez par exemple les poser dans votre salon, à côté de votre lit, sur la terrasse ou encore sur les balcons. Aussi, ils peuvent parfaitement séjourner dans votre jardin, dans un coin de votre bureau, et même servir à dissimuler des fils ou des prises électriques.

Lire aussi :  Comment faire un engrais naturel et efficace ?

Par ailleurs, un palmier artificiel peut également être installé dans une chambre vide afin de rendre cette dernière plus vivante ou verdoyante.

Les différents modèles de palmiers artificiels

Les palmiers artificiels se déclinent en plusieurs variétés, chacune d’entre elles imite à la perfection la forme naturelle des vrais palmiers. Sur de nombreux sites spécialisés, vous trouverez entre autres, des palmiers artificiels phoenix, Washingtonia, Kentia, Areca et Cocotier.

Les palmiers artificiels Phoenix ont un feuillage penné semblable à celui d’un dattier. Le Washingtonia quant à lui provient du Mexique et possède notamment une carrure fine ainsi que des feuillages en forme de palm. L’une de ses variantes, le Washingtonia filifera, est l’un des plus accessibles du marché. Il existe en plusieurs modèles et possède des feuillages très solides capables de résister à la chaleur.

Le palmier artificiel de type Kentia se porte mieux lorsqu’il est sous toit. Il convient donc de l’utiliser davantage pour les décorations d’intérieur. En ce qui concerne le palmier areca, sachez qu’il possède des feuillages gracieux et très touffus. Il provient de Madagascar et peut à la fois résister à la chaleur et au froid. Pour finir, le palmier artificiel Cocotier peut être exposé n’importe où. De plus, il apporte une ambiance tropicale pouvant sublimer n’importe quel endroit.

Comment bien choisir son palmier artificiel ?

Avant de vous lancer dans l’achat d’un palmier artificiel, vous devez prendre en considération les éléments suivants : la taille, le poids ainsi que la matière du tronc et des feuillages.

S’agissant de la taille, retenez que les palmiers artificiels se déclinent en plusieurs longueurs. Ils peuvent aussi bien faire quelques centimètres que plusieurs mètres. Il vous faudra donc au moment de l’achat, tenir compte de la grandeur de votre espace intérieur ou extérieur pour ne pas vous retrouver avec un arbre beaucoup trop grand ou beaucoup trop petit.

Lire aussi :  3 avantages des produits ménagers naturels

Par ailleurs, il importe de rappeler que les palmiers artificiels grands de taille sont généralement les plus lourds. Ces deux éléments sont donc intimement liés et il faudra les considérer ensemble afin d’opérer le meilleur choix possible.

Quant aux troncs des palmiers artificiels, ils sont habituellement fabriqués en deux matières : le bois et le plastique. Comparé au plastique, le bois reflète mieux l’aspect naturel des vrais palmiers. Cependant, il peut ne pas résister impeccablement à la neige ou encore à la pluie. Cette matière n’est donc pas à utiliser fréquemment pour une décoration extérieure.

Pour ce qui est des feuilles, elles sont le plus souvent fabriquées en soie et en plastique. Pour opérer un choix judicieux, vous devez opter pour des feuilles capables de résister aux rayons ultraviolets. En effet, ces feuilles résistent beaucoup mieux aux rayons du soleil et offrent aussi une meilleure résistance à la décoloration.

Comment nettoyer un palmier artificiel ?

Les palmiers artificiels sont très faciles à entretenir. Pour les nettoyer, il vous suffira de les dépoussiérer régulièrement avec un pinceau soit avec une brosse à dents. Mieux, vous pouvez utiliser de l’eau savonneuse avec un chiffon propre afin de nettoyer plus efficacement les feuilles ainsi que les crevasses de votre palmier. Ce type de nettoyage peut être fait deux à trois fois par an. Si le tronc de votre palmier artificiel est en fibre de verre, vous pouvez, après l’avoir dépoussiéré, le nettoyer avec de l’eau savonneuse.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *