Si vous avez un chien, une bonne éducation est primordiale pour assurer une relation saine basée sur le respect et la compréhension mutuelle entre vous et votre compagnon à 4 pattes. Cependant, éduquer un chien n’est pas toujours une chose facile. Il vous faut du temps et de la patience, car vous allez parfois répéter plusieurs fois la même chose avant que l’animal ne la saisisse. De plus, il existe plusieurs races et chaque chien a son propre caractère. Découvrez 5 habitudes ou astuces pour bien éduquer votre chien.

Suivez des formations d’éducation canine en ligne

À chaque étape de la vie du chien, il faut un suivi pour lui apprendre les bonnes manières. Si vous n’avez pas une grande expérience dans l’apprentissage canin ou pas les moyens de vous payer des cours particuliers, la meilleure solution est de suivre des formations sur le sujet en ligne. Que vous ayez un chiot ou un chien adulte adopté, il existe des méthodes d’éducation complète et 100% en ligne pour vous accompagner pas à pas. Elles sont composées de plus de 200 vidéos explicatives ainsi que des articles sur l’importance de bien éduquer son chien et d’autres sujets pour tout comprendre du comportement de votre chien au quotidien.

Vous aurez également droit à des exercices à faire avec votre toutou pour l’éduquer ou le dresser suivant votre mode de vie. Un éducateur canin, un comportementaliste certifié, un cynologue ou un expert en relation homme/chien sera à votre écoute pour vous aider à réussir cette mission. En dehors des formations d’éducation ou de dressage de chiens, vous bénéficierez d’un accompagnement sur les problématiques de santé de l’animal. D’autres modules de formation sont également accessibles pour apprendre à vivre en harmonie avec votre toutou, sans conflit et avec une relation forte.

formation éducation canine

Adoptez la méthode du renforcement positif

La méthode d’éducation canine par le renforcement positif consiste à récompenser le chien chaque fois qu’il réalise une bonne action ou fait ce qu’on attend de lui. Développée par le psychologue Burrhus Frederic Skinner, cette méthode efficace pour éduquer son chien sert à motiver ce dernier et à l’encourager à répéter une telle action une prochaine fois. La récompense ici peut être des friandises, des caresses, des acclamations ou des félicitations verbales. Dans les deux derniers cas, il faudra l’habituer au départ à des acclamations ou à des mots de félicitations du langage humain comme « bon chien », « gentil chien » ou « bon toutou » en y associant une récompense réelle.

Lire aussi :  Elevage d'insectes : l'IA au service de l'agriculture durable

La gratification donnée au chien après une bonne action peut également changer en fonction de la situation et de l’animal. Par exemple, plus ce qui est demandé est difficile, plus grand sera la récompense donnée. Retenez également que tous les chiens n’apprécient pas les caresses ou les cadeaux de la même façon et à tout moment. Il faut donc choisir ce qui stimule le plus votre chien en faisant attention à ses gestes après chaque type de récompense.

La méthode du renforcement positif est surtout conseillée pour apprendre des ordres à son chien. S’il pose des actions qui vous déplaisent, ne le punissez pas, mais haussez plutôt le ton avec un « Non ! » ou un autre message pour signifier à l’animal votre désaccord.

Mettez en place une sorte de rituel alimentaire

Pour éviter que votre chien vole de la nourriture ou grignote entre les repas, instaurez un rituel alimentaire. Par exemple, fixez des heures ou des moments dans la journée pour le faire manger jusqu’à ce que ça devienne une habitude. Il est plutôt conseillé de lui faire à manger régulièrement après votre repas. Ne lui donnez surtout pas à grignoter lorsque vous êtes à table, car il le prendra pour une habitude et viendra réclamer son morceau ou ses miettes à chaque fois que vous serez en train de manger. La demande peut parfois être désagréable, il peut en effet choisir d’aboyer pour l’exprimer.

Pour son repas, aménagez un espace propre dans la maison où seront déposées ses gamelles. Prenez le soin de séparer la gamelle portant la nourriture de celle contenant l’eau. Après le service, ne restez pas là à le regarder manger, mais partez plutôt vaquer à d’autres occupations. Laissez les gamelles pendant un quart d’heure ou une demi-heure au maximum et revenez les ranger.

Sortez souvent votre chien pour ses besoins

Pendant les premiers jours du chiot ou du chien adopté dans votre maison, il est important de lui apprendre la propreté et surtout où faire ses besoins (dehors). C’est d’ailleurs l’une des premières choses que vous devez lui faire comprendre, car cela évite d’avoir de l’urine ou des excréments de chien dans le salon ou dans les autres pièces du logement. Une telle éducation rassure également quand vous voulez le faire sortir pour aller chez des amis ou dans les endroits qui acceptent les animaux.

Lire aussi :  Animaux de compagnie : comment les protéger des virus et bactéries ?

Installez donc une routine qui consiste à le faire sortir dans le jardin ou quelque part dans la rue au réveil, dans la journée et le soir avant de vous coucher. Lors de ces sorties, gardez la laisse et laissez-le faire quelques pas pour renifler l’environnement. Donnez-lui environ 10 minutes, le temps qu’il fasse ses besoins.

Si après 10 minutes il n’a pas assouvi ses besoins naturels, retournez-le à l’intérieur. Cependant, surveillez-le de très près une fois rentré. S’il commence à s’agiter, à tourner en rond ou à renifler le sol, faites-le sortir à nouveau pour qu’il puisse se soulager. Il faudra répéter cet exercice sur au moins deux semaines pour donner le pli à l’animal.

éducation chien

Faites régulièrement des balades ou du sport avec votre chien

Pour éduquer votre chien et créer une sorte de complicité entre vous et l’animal, il faut partager avec lui des aventures. Vous pouvez notamment effectuer des balades tous les jours ou de s’adonner à différentes activités avec lui pendant vos temps libres. À part le traditionnel jeu de balle, vous pouvez opter pour les sports canins tels que :

  • l’agility,
  • le frisbee,
  • le cani-cross,
  • le cani-randonnée,
  • le cani-VTT…

Votre chien a en effet besoin de se dégourdir quotidiennement les pattes pour évacuer le trop-plein d’énergie, changer d’air et sentir d’autres odeurs que ceux du jardin. Ces activités le stimulent physiquement et mentalement et l’aident à se sentir bien et heureux en tant que carnivore. Sans de telles activités, il risque de développer des troubles de comportement qui se caractérisent par :

  • l’agressivité,
  • la destruction des objets,
  • les aboiements intempestifs et sans raison,
  • l’anxiété,
  • la peur,
  • la fugue…

La meilleure solution est de l’amener souvent dans un club canin, à la rencontre de ses congénères. Votre chien sera ainsi éduqué et complètement socialisé avec les autres chiens et humains. Les temps au club canin sont également les moments propices pour s’adonner à des sports canins de groupe.

By Clement