En plus du lien fort qui vous unit à votre compagnon, s’occuper d’un cheval et pratiquer l’équitation contribuent au maintien de la santé du corps et de l’esprit. Aujourd’hui, les médecins recommandent l’équitation pour renforcer les muscles abdominaux et dorsaux, la tolérance à l’effort, forger le mental du cavalier et le rendre socialement plus actif. Domestiqué et/ou destiné à un sport, votre équidé représente donc le compagnon idéal et mérite de ce fait toutes les attentions. Pour apporter des soins de qualité à votre cheval, voici quelques conseils à appliquer avec rigueur.

Réalisez un box avec une belle tenture pour votre animal

Bien qu’il possède une impressionnante capacité d’adaptation aux différents climats, votre cheval a besoin de reposer dans un abri confortable et sécurisé pour se protéger, en hiver comme en été. Afin de lui procurer ce confort, construisez-lui un box adapté à sa taille (souvent entre 9 et 12 m²) avec une litière. Pour cette dernière, les propriétaires de chevaux priorisent habituellement la paille parce qu’elle permet à l’animal de mastiquer et de ne pas s’ennuyer.

Vous devez aussi prévoir une tenture de box personnalisée à installer à l’entrée du box de votre compagnon. En effet, en plus de valoriser votre écurie et votre compagnon, cet équipement joue plusieurs fonctions, à savoir :

  • tamiser le courant d’air qui pénètre dans le box
  • protéger votre équidé du soleil, de la pluie et de la poussière
  • limiter ses contacts avec l’extérieur sans toutefois l’isoler de tout
  • prévenir une évasion et mieux le contrôler lorsqu’il se sent importuné

Certains propriétaires optent pour la broderie ou l’impression du logo, du blason de leur écurie ou du nom de l’animal sur la tenture : afin de savoir comment personnaliser une tenture de box pour votre cheval, vous pouvez aussi vous inspirer des tendances sur des sites spécialisés.

Lire aussi :  Les bonnes habitudes pour éduquer son chien

Aménagez un cadre épanouissant pour votre compagnon

Par nature, un cheval aime rester actif. Lorsque votre animal s’ennuie, il tourne en rond dans son box, ronge la porte ou la tenture de l’enclos, tente de s’appuyer sur les parois la bouche ouverte. Pour éviter ces moments, vous pouvez aménager un paddock. Cette installation relativement vaste lui permet de se promener et de prendre l’air à l’extérieur. Il vous simplifie également la tâche si vous souhaitez lui faire faire des exercices.

Si vous êtes entouré d’une prairie, ce cadre est aussi idéal pour que votre compagnon se sente plus libre et plus épanoui. Assurez-vous toutefois que ces espaces ouverts le protègent contre tout accident et qu’il est isolé d’un voisinage qui pourrait l’importuner.

Une alimentation riche et contrôlée pour un cheval en parfaite santé

Les besoins énergétiques d’un cheval sont estimés en Unité Fourragère Cheval ou UFC. Une unité d’UFC équivaut à 2200 kcal dépensées. Selon son poids et son rythme d’activité au quotidien, votre équidé peut avoir besoin de 4 à 6 UFC. Cela veut dire que vous devez adopter pour votre animal une composition alimentaire riche en foin, en granulés et en électrolytes capable de lui fournir cet apport et vous y conformer. Pour vous assurer de rester dans la marge acceptable, consultez un spécialiste de la nutrition équine.

De même, un cheval a besoin d’une impressionnante quantité d’eau pour garder la ligne : on l’estime à environ quarante litres pour une hydratation optimale. Afin de gagner du temps et de laisser votre cheval s’abreuver à volonté, prévoyez un point d’eau potable en extérieur ou un abreuvoir automatique.

Lire aussi :  Passionné d'animaux : quels métiers pour travailler avec eux ?

Adoptez une routine pour la toilette de votre cheval

L’hygiène et la propreté d’un cheval sont des aspects essentiels qui nécessitent beaucoup d’attention. D’abord, vous devez nettoyer son box toutes les semaines en retirant les déjections et la litière usagée. Ensuite, administrez-lui des douches régulières en été et un brossage quotidien en hiver, à l’aide de matériel adapté (étrilles, éponges, peigne écrin, etc.).

Le cheval passe la plupart du temps à marcher et à galoper. Pensez donc à nettoyer proprement ses sabots. Pour un travail impeccable, vous pouvez utiliser une cure pied, très pratique pour cette tâche. Appliquez ensuite de la graisse au-dessus et en dessous du sabot. Ces routines vous permettent de débarrasser les parasites qui l’entourent et de renforcer la couche protectrice sur sa peau.

Faites une visite périodique au vétérinaire et au dentiste équin

Bien qu’en bonne santé, votre cheval peut être exposé à plusieurs maladies comme la grippe, la rage, la rhinopneumonie, etc. Vous devez donc consulter un vétérinaire au moins une fois par an. Celui-ci met le cheval à jour de toutes ses vaccinations et lui administre des médicaments afin de prévenir la survenue des vers intestinaux et de toute autre maladie.

L’intervention d’un dentiste équin s’avère également opportune. Celui-ci vérifie l’évolution de la dentition de votre ami et s’assure de la maintenir saine. En cas d’urgence, ayez le réflexe d’appeler ces spécialistes pour votre équidé, ils sauront vous accompagner efficacement.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !