Toilettage : comment rassurer son chien pour qu’il ne soit pas agressif ?

Toilettage : comment rassurer son chien pour qu’il ne soit pas agressif ?

15 septembre 2020 0 Par Nicolas

Tout propriétaire de chien le sait pertinemment : le toilettage est indispensable et obligatoire. Qu’il s’agisse entre autres d’un bain, d’une tonte, ou d’une coupe de griffes, ceci permettra de prendre soin de votre animal. Pour certains compagnons, il s’agit d’un réel moment de plaisir. Pour d’autres non, si bien qu’ils deviennent agressifs et menaçants. Pourquoi le chien peut-il être agressif et menaçant lors de son toilettage ? Quelle doit être l’attitude du toiletteur ? Comment le maître doit-il réagir face à un chien agressif ? Quelles sont les missions du maître pour prévenir l’agressivité de son chien ? Découvrez les réponses dans cet article.

Séance de toilettage : pourquoi le chien peut-il devenir agressif et menaçant ?

Beaucoup de raisons peuvent amener un chien à être menaçant. Dans le cas d’une séance de toilettage, on évoquera surtout la peur. Cette réaction se manifeste souvent quand un chien se retrouve dans un nouvel environnement ou face à une personne qu’il ne connaît pas encore, comme le toiletteur. Pour certains chiens, les séances de bain, shampoing, tonte, coupe de griffes, nettoyage des oreilles ne sont pas des parties de plaisir et peuvent rapidement se révéler anxiogènes. Votre petit compagnon pourra ainsi réagir en montrant de l’agressivité s’il a peur.

En principe, grâce à ses compétences, un toiletteur parvient à rassurer le chien. Ce professionnel saura adopter les bons gestes et la bonne méthode pour manipuler votre chien en douceur et ne pas l’effrayer. Ainsi, la séance de toilettage se déroulera sans encombre.

Le chien devient aussi très agressif lorsqu’il fait face à une situation qui lui rappelle une expérience négative et/ou traumatisante. Par exemple, un chiot, qui a mal vécu son toilettage antérieur, se montrera agressif dès qu’il verra du matériel de toilettage.

Autre cause à ne pas négliger : l’irritation. Effectivement, il y a des moments où votre chien peut être agacé par une situation et s’impatienter. Pour l’extérioriser, il peut se montrer agressif, et pas qu’envers le toiletteur. Il n’est également pas rare que l’attitude menaçante d’un chien découle d’une douleur qu’il a ressentie. Pour éviter que cela ne se reproduise, il se protège.

Dans d’autres situations, le chien peut devenir menaçant par sentiment de possession. Il réagit agressivement pour faire fuir quelqu’un qui touche ou prend quelque chose qui lui appartient (nourriture, jouet…). Cette possessivité s’étend parfois à l’espace où il vit. Ainsi, il attaque l’intrus dès que celui-ci envahit son espace et son univers.

toilettage chien agressif

Quelle attitude le toiletteur doit-il adopter face à un chien agressif ?

Mis à part les connaissances théoriques qu’il a apprises, un toiletteur possède aussi cette faculté d’adaptation et de compréhension des animaux. Autrement dit, il doit être capable de prendre en charge aussi bien les animaux dociles que ceux agressifs.

Sa formation lui permet de :

  • s’adapter à n’importe quelle situation,
  • analyser le langage corporel des animaux,
  • gérer un chien à problème.

En fonction de chaque situation, il trouvera des solutions et des alternatives. Par exemple, il peut écourter la séance de toilettage ou le reporter à un autre jour.

Comment le maître doit-il réagir en cas d’agressivité de son chien ?

Lorsque votre chien démontre des signes d’agressivité, la première chose que vous devez faire, c’est le rassurer. Ces gestes lui permettront de rester calme. En effet, les chiens sont capables de détecter les réactions de son interlocuteur. Si jamais il perçoit votre stress ou votre angoisse, sa conduite ne fera qu’empirer.

Pour essayer d’apaiser votre chien, parlez-lui lentement et fermement. Prenez un ton rassurant et calmant, et surtout évitez de le gronder. Vous pouvez aussi le caresser, à condition qu’il aime les caresses.

Accordez également une attention particulière à votre posture et à votre voix. Elles doivent montrer à votre chien que vous êtes son maître. Évitez toutefois d’adopter une posture défiante ou menaçante qui ne fera qu’irriter votre chien. Et souvenez-vous toujours qu’un chien en colère peut avoir des gestes brusques et inattendus. Par exemple, se mettre devant lui pour le regarder peut devenir dangereux.

Vous devez aussi donner un ordre clair et précis à votre chien. Quand le maître se retrouve devant son chien en colère, il a tendance à donner des ordres incohérents comme “couché”, “silence”, “assis” et “calme-toi” en même temps. Ces ordres ne feront qu’embrouiller votre chien. Mieux vaut donner les ordres un à un jusqu’à ce que votre chien les exécute. Utilisez aussi son nom afin de capter son attention.

Pour calmer un chien agressif, vous pouvez aussi jouer avec lui pour le détendre. Faites tout pour le rassurer et lui faire oublier la situation qui a déclenché sa colère.

Dans tous les cas, évitez de gronder ou de punir votre chien, au moment de sa crise et encore moins après. Au contraire, essayez de comprendre ce qui a provoqué cette réaction.

toilettage comment calmer un chien agressif

Quelles sont les missions du maître pour prévenir l’agressivité de son chien ?

Attention ! En tant que maître, votre rôle ne se limite pas seulement à calmer votre chien dans l’immédiat. Il vous incombe aussi de trouver une solution efficace pour traiter les problèmes d’agressivité de votre compagnon à quatre pattes.

La première étape consiste à comprendre tous les signaux émis par votre chien. Léchage de truffe répété et nerveux, grognements, aboiements, bâillement, recul, fuite… Ce sont autant de signes qui peuvent démontrer le malaise d’un chien. Vous devez apprendre à les décoder afin de prendre les mesures nécessaires, surtout lorsque votre chien commence à devenir agressif.

Deuxième étape : habituer votre chien au toilettage. Tous les chiens appréhendent ce qu’ils ne connaissent pas. Pour que votre chien ne devienne pas agressif, vous pouvez l’habituer au toilettage. Cette démarche consiste notamment à brosser ses poils régulièrement et à laver ses oreilles ainsi que les coins de ses yeux. Pensez à le féliciter ou lui offrir une petite récompense chaque fois qu’il accepte d’être lavé.

Enfin, et non des moindres, pensez à des stratégies efficientes pour renforcer la relation de confiance et de respect avec votre chien. De temps en temps par exemple, jouez avec lui. Régulièrement, donnez-lui de courtes leçons d’éducation pour lui apprendre à devenir plus obéissant.