Préparer sa retraite est loin d’être une chose aisée. Il ne suffit pas d’attendre qu’un certain âge arrive. Il faut s’engager dans une démarche et compléter les documents qui justifient votre carrière. Faire un bilan des droits à la retraite en fait partie. Les dossiers suivants peuvent vous aider dans l’estimation de vos droits.

Le relevé de carrière

Une déclaration de données sociales est adressée chaque année aux caisses de retraite par les employeurs. Toutes les informations concernant les rémunérations et les cotisations versées pour chaque salarié doivent s’y trouver. Ces données sont ensuite utilisées pour compléter le relevé de carrière. Ce dernier, qui est individuel et totalement confidentiel, peut servir de preuve pour réclamer ses droits de retraite, car il contient tout l’historique des parcours professionnels de la personne. Cela va des petits travaux effectués à un rôle important qu’elle a tenu.

Le relevé de situation individuelle ou RSI

Il s’agit d’un document récapitulatif de tous les droits à la retraite d’une personne. Dès l’âge de 35 ans, un employé reçoit mécaniquement ce relevé de la part de l’institution qui va se charger de sa retraite. Cela continue tous les 5 ans jusqu’à ce que le travailleur en soi parte prendre sa retraite. Dans le cas où la personne en a besoin, elle peut le consulter via un service en ligne ou en faire une demande. Un imprimé expliquant l’organisation et les principes de retraite en France est rattaché au relevé de situation individuelle.

L’estimation indicative globale ou EIG

L’EIG est le même document que le RSI dans lequel s’ajoute l’estimation des pensions de retraite de base et supplémentaire. Mais comme il s’agit d’une estimation, la somme varie de différents facteurs. Cette estimation indicative globale est envoyée automatiquement à l’intéressé dès ses 55 ans et tous les 5 ans jusqu’à ce qu’elle décide de prendre sa retraite.

Lire aussi :  Le top 10 des cryptomonnaies les plus prometteuses pour 2019

Le bilan des droits à la retraite

Comme vous pouvez le constater, il est tout à fait possible de réaliser ses droits à la retraite soi-même. Cependant, voir un connaisseur professionnel demeure toujours recommandé. Le relevé de situations individuelles permet à l’employé d’avoir une perception sur l’ensemble de son activité et tous les droits dont il a pu se procurer pendant son parcours. Cela inclut les travaux importants jusqu’aux petits travaux ici et là. Le relevé de carrière par contre ne rassemble que les droits acquis dans un plan général de sa carrière.

Quant à l’estimation indicative globale, le dossier regroupe non seulement les droits acquis, mais aussi une approximation du montant qui sert de rente. Cela reste cependant varié à cause de quelques facteurs, dont l’âge de départ à la retraite. Il est d’ailleurs important de noter que, plus une personne part tôt à la retraite, plus sa pension diminue. En outre, il faut également faire attention à ne pas omettre les majorations pour enfant ou encore, les périodes accomplies à l’étranger en tant que salarié. N’oubliez pas non plus de bien vérifier toutes les informations que vous recevez. Dans le cas contraire, vous pouvez consulter le site de l’assurance retraite de la France.

By Nicolas

Nous sommes un groupe de rédacteurs passionnés et spécialisés. Retrouvez chaque jour des nouveaux articles sur Theme.fm !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *